spot_imgspot_img

Mouvements à la prison centrale de Libreville

Entrée de la prison de Libreville
Entrée de la prison de Libreville
La prison centrale de Libreville est en mouvement depuis ce jeudi matin suite à la contestation qui a vu le jour au sein de l’établissement et qui est marquée depuis le 6 octobre dernier par une grève de la faim de certains détenus suivie ce matin l’évasion de deux personnes, selon certaines sources.

Un mouvement de contestation a pris forme depuis dimanche dernier à la prison de Libreville. Plusieurs détenus ont décidé depuis le week-end écoulé de se ne plus se nourrir pour protester contre leurs conditions de détention.

L’établissement pénitentiaire, construit depuis près d’un demi-siècle, ne répond plus aux normes de qualité, d’hygiène et de sécurité. Plus de 3000 personnes y sont incarcérées alors que la prison avait été construite pour un peu plus de 1000 détenus. Les cellules exigües et l’insalubrité auxquelles doivent faire les prisonniers ont fini par exaspérer quelques uns d’entre eux.

Ce jeudi matin, les prisonniers ont réclamé de rencontrer la ministre de la Justice qui a donc fait le déplacement pour entendre les contestataires.

Il ressort de cette rencontre que les détenus n’ont pas nécessairement apprécié d’avoir été totalement « dépouillés » lors de la visite inopinée des gendarmes et militaires il y a près de deux semaines. Mais ils s’offusquent surtout de l’absence d’eau potable, de la presqu’inexistance de l’infirmerie où seraient soignés volontiers les agents de la sécurité pénitentiaire et leurs ayants-droits et non pas les prisonniers. Ils estiment qu’il est inconcevable que des malades mentaux soient internés avec eux et que certains ayant fini de purger leurs peines soient encore dans les geôles à attendre qu’éventuellement ils soient libérés.

Les événements se succèdent à la prison de Libreville. Depuis quelques mois, l’administration pénitentiaire a fait face à plusieurs incidents au sein de la plus grande prison du pays. Bagarres ayant entrainé la mort, évasions, chutes de la barrière et autres découvertes surprenantes lors des récentes fouilles dans les cellules.

Depuis plusieurs années, la construction d’une nouvelle prison est évoquée. Une prison qui répondrait aux normes internationales et où les droits des prisonniers seraient respectés, car ils en ont.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES