spot_imgspot_img

Julien Nkoghé Békalé échange avec son homologue marocain

AZIZ 14-f64aedadPreuve de l’attachement accordé à la réussite de la coopération bilatérale en matière d’agriculture et de pêche entre le Royaume du Maroc et la République Gabonaise, sitôt reconduit dans ses fonctions de Ministre de l’Agriculture et de la Pèche Maritime, M. Aziz Akhannouch, a reçu son homologue gabonais, Julien Nkoghé Békalé, ce vendredi.

Le Ministre Gabonais de l’Agriculture, de la Pêche, de l’Elevage, et du développement Rural, a tenu à venir, personnellement, remettre à son hôte, une invitation le conviant à prendre part aux Assises Nationales de l’Agriculture au Gabon (21 / 22 Octobre 2013 ) ; et demandé, également, qu’il intercède auprès des différents groupements d’agriculteurs pour qu’une assez forte présence marocaine soit enregistrée lors de la toute Première Foire Agricole Internationale de Libreville ( 21/27 Octobre 2013 ).

Se réjouissant de l’honneur fait à son pays, invité d’honneur à cette Foire, le Ministre Akhannouch, a, séance tenante, donné des instructions à ses collaborateurs pour que toutes les dispositions soient prises en vue de garantir un succès sans faille de l’événement et répondre aux attentes des organisateurs.

Poursuivant dans le sens de la dynamisation de cette coopération avec le Gabon, M. Aziz Akhannouch, à la demande du Ministre Julien Nkoghé Békalé, a indiqué que des dispositions allaient être prises pour permettre à différentes familles d’agriculteurs marocains d’aller s’implanter au Gabon pour y tenter des expériences. Dans cette optique le Ministre Akhannouch, s’est-il engagé à favoriser une issue heureuse au débat actuellement en cours sur le droit d’établissement et la sécurité sociale.tl_files/_images/Articles Image/AZIZ 11.jpg

Les deux ministres ont, par ailleurs, convenu de « procéder dans les jours ou semaines à venir, à la signature d’un accord cadre de priorisation de certains secteurs », de « procéder à la signature d’un accord pour des études sur la fertilité des sols au Gabon » et, enfin, de « procéder à une transformation de’ l’ONADER ».

Comme, on le voit, la coopération en matière d’agriculture et de pêche entre le Maroc et le Gabon, vitalisée, lors du passage à Meknès, du Président Ali Bongo Ondimba, pour le Salon International de l’Agriculture au Maroc, est en passe de prendre une véritable vitesse de croisière.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES