spot_imgspot_img

Téléphonie mobile : la 3G au Gabon avant la fin de l’année

3g_4G_MobileAu terme du premier forum national des télécommunications, tenu à Libreville du 4 au 6 octobre 2013, le ministre de l’Economie numérique, de la Communication et des Postes, Blaise Louembé, a rassuré sur l’utilisation de la norme 3G au Gabon avant la fin 2013. Doit-on vraiment s’en réjouir ou juste se consoler ?

Lors du tout premier forum des télécommunications organisé au Gabon, conjointement par l’Assemblée des Régulateurs des télécommunications d’Afrique centrale (Artac) et l’Agence de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep), Blaise Louembé, le ministre de l’Economie numérique, de la Communication et des Postes, a déclaré : «avant la fin de l’année, nous allons voir une 3G évoluée se mettre en place. Tous les téléphones mobiles au Gabon pourront l’utiliser avec tous les services à valeur ajoutée, tout en gardant leurs fonctions de la 2G actuelle […] dès 2014, nous aurons la possibilité de regarder la télévision sur ordinateur, d’avoir une vidéo conférence sur le téléphone mobile et nous aurons également tous les services et produits offerts par la 4G». Des propos rapportés par notre confrère Lemag.ma.

La technologie 3G ou de troisième génération (3G) désigne simplement une génération de normes en téléphonie mobile. Il s’agit d’une technologie permettant à un téléphone de recevoir un débit bien supérieur aux technologies précédentes. Autrefois, en effet, le seul besoin d’un téléphone mobile était de recevoir et transmettre, par les ondes, de la voix ou des textos (SMS). Aujourd’hui, avec l’apparition de l’Internet sur les smartphones, la visiophonie (voix + vidéo lors d’appels) les besoins en bande passante ont considérablement augmenté, ce qui nécessite une nouvelle technologie, différente du GSM habituel. L’utilisateur Gabonais pourra donc, fin 2013 si la promesse est tenue, passer des appels, bien sûr, mais aussi naviguer sur Internet, regarder la télévision, etc. Un gros avantage, surtout pour les opérateurs en téléphonie mobile qui pourront ainsi élargir leur offre de services.

Mais le Gabon aura, à ce sujet, toujours un train de retard puis que de nombreuses économies sont déjà en train de passer à la 4 G, une autre génération. On note que la 3G repose sur une technologie qui sépare les conversations téléphoniques, des données (mails, pages web, vidéos…) ce qui limite tout de même son débit, alors qu’avec la 4 G le débit est plus rapide (multiplié par 15, jusqu’à 150Mbps). A titre d’exemple, avec un smartphone en 3G, le téléchargement d’une chanson prend entre 10 secondes et 2 minutes, parfois plus au Gabon. Avec la 4G, ce téléchargement est presque être instantané (1 seconde). Doit-on vraiment se réjouir ou juste se consoler ?

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES