spot_imgspot_img

Accidents : le malheureux weekend de Fougamou

accident-limitation-vitesseCette fin de weekend aura été d’un terrible retentissement pour les habitants de Fougamou, le chef-lieu du département de Tsamba-Magotsi (province de la Ngounié) et des usages de l’axe routier Mouila-Tchibanga. Deux accidents des plus graves y ont eu lieu dont l’un a causé la mort du maire de Ndendé.

Le premier de ces drames est celui d’un camion tombé, le vendredi 11 octobre 2013, dans une rivière à Grand Odavo, bourgade située à une vingtaine de kilomètres de Fougamou. L’accident spectaculaire mettait en scène un camion appartenant à une société chinoise qui a fait un vol plané sur un pont avant d’atterrir dans une rivière, une dizaine de mètres en dessous.

Selon les témoins, le chauffeur en est miraculeusement sorti intact alors le camion risque de finir en pièces détachées à la casse. A ce qui semble, l’engin dépêché pour sortir le camion de la rivière accidenté s’est embourbé. Le drame serait dû à une méconnaissance de la route.

Le maire de Ndendé, Jean-Baptiste Ange Mabika Mabika, n’a pas eu la même chance que le conducteur du camion. Le samedi 12 octobre 2013 dans l’après-midi, il a été tué aux portes de Fougamou dans un accident qui a également transformé son véhicule en tas de ferraille. Ici, il a été la seule victime alors que la voiture transportait trois personnes. Les deux autres s’en sortis presque indemnes. De nombreux témoins ne comprennent pas pourquoi le système air bag n’a pas fonctionné après le violent choc frontal contre un talus jouxtant la route. De même l’on se demande pourquoi la voiture du maire, qui ne roulait pourtant pas à vive allure a fait cinq tonneaux lors de cet accident.

On ne cessera jamais de recommander prudence aux usagers de la route. En outre, les morphologies et les formes physiques des uns et des autres ne peuvent offrir la même garantie de survie en cas d’accident. Car, les uns sont certainement plus résistants que les autres et les chocs ne sont pas encaissés de la même manière. Voilà des voies qui méritent d’être regardées dans ce drame où l’on commence à lorgner vers la superstition ou la suspicion de sabotage, notamment dans le cas du maire de Ndendé.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES