spot_imgspot_img

Hillary Ondo, beauté gabonaise au Top 2 de Miss Tourism World 2013

Hillary-Ondo-21La Gabonaise Hillary Ondo a été élue 1ère dauphine au concours de beauté Miss Tourism World 2013, le 12 octobre au Palais des Conférences internationales de Sipopo, près de Malabo (Guinée Equatoriale). Ali Bongo était là. Rencontre furtive avec une princesse de beauté qui a déjà fait honneur au Gabon en Biélorussie.

La beauté gabonaise a vraiment le vent en poupe cette année, notamment et surtout avec la jeune Hillary Ondo qui vient de s’arroger la place de 1ère dauphine du concours Miss tourisme Internationale (Miss Tourism World) 2013, organisé en Guinée Equatoriale du 27 septembre au 12 octobre dernier.

Troisième dauphine de Miss Gabon 2013, Hillary Ondo a d’abord remporté son premier titre international de beauté le 7 septembre dernier en Biélorussie où se tenait le concours Miss Supranational. Elle y a, en effet été élue reine de beauté de l’Afrique, donc N°1 du continent noir. Classée 5è mondiale en Biélorussie, cette Gabonaise de 19 ans vient littéralement de récidiver en Guinée Equatoriale avec ce titre de 1ère dauphine Miss Tourism World 2013, une compétition qui la mettait en concurrence avec d’autres belles filles en provenance d’une soixantaine de pays de tous les continents.

Pour faire démentir la fameuse rengaine qui dit «Sois belle et tais-toi», quelques questions ont été posées à la princesse gabonaise de beauté, jointe au téléphone.

Gabonreview : Quelle déclaration ou que pouvez-vous dire sur le fait d’avoir été distinguée en Guinée Equatoriale ?

Hillary Ondo : «J’en suis fière, fière d’avoir valablement représenté mon pays, fière d’avoir remporté un prix international qui m’a permis de revaloriser la beauté africaine, la beauté noire et surtout gabonaise. Je n’arrive toujours pas à réaliser ce qui m’arrive mais… J’espère que la population gabonaise aussi est fière de moi. Je n’ai peut-être pas remporté le 1er prix mais je pense que nous avons quand même fait là un nouveau pas en avant puisque l’un des objectifs de Défis de Femmes est de faire connaitre la beauté gabonaise sur le plan international et je pense que c’est chose en partie faite, avec le prix Miss Supranational Africa et maintenant avec cette place de 1ère dauphine à Miss Tourism World 2013. Je pense qu’on offre à voir le Gabon ; on commence à nous voir émerger. Ce qui naturellement est une très bonne chose.»

Gabonreview : Par rapport à tous les concours internationaux auxquels vous avez pris part, comment pouvez-vous, avec le recul, situer le concours national Miss Gabon ?

Hillary Ondo : «Sur tous ces concours internationaux, il y a des critères et des normes à respecter, et si on se réfère à tous ces critères, l’organisation de Miss Gabon est sur la bonne voie. Je pense que j’ai été élue 3e dauphine de Miss Gabon en 2013 sur la base d’un certain nombre de critères établis par Défis de Femmes. Au concours Miss Supranational, je ne pense pas que j’aurai été élue Miss Supranational Africa si je ne remplissais pas les critères internationaux. Le concours Miss Gabon et l’association Défis de Femmes sont donc sur la bonne voie et on doit continuer ainsi. Ces critères ne sont pas seulement physiques ou esthétiques, ils intègrent également la culture générale, la morale, la manière de réfléchir. Et je crois que c’est qui a fait la différence au concours Miss Tourisme Monde en Guinée Equatoriale : je pense que mon éloquence, du moins la manière dont je répondais aux questions ont fait la différence avec les autres filles et ont permis de me hisser à la place de 1ère dauphine.»

Gabonreview : Sur une photo de famille après le concours en Guinée Equatoriale, on voit le président Ali Bongo. Est-ce un montage ? Sinon, quelle explication en donnez-vous ?

Hillary Ondo : «En fait le 12 octobre c’était la fête de l’indépendance de la Guinée Equatoriale et le président de la République gabonaise y était invité avec d’autres chefs d’Etat. Ils ont assisté au défilé et à d’autres manifestations dans la journée. D’ailleurs, les candidates au concours de beauté ont également participé à ce grand défilé militaire et civil. Et, le soir, il y avait un diner de gala dont le spectacle, entre autres, était ce concours de beauté. Le président Ali Bongo était assis au premier rang avec d’autres présidents, notamment celui de la Guinée Equatoriale. C’était un peu de stress pour moi parce que je ne m’y attendais pas mais d’un autre côté cela m’a donné plus de courage parce que je représentais le Gabon et je n’avais pas le droit à l’erreur devant mon président.»

Gabonreview : Vous avez reçu des félicitations du président de la République ?

Hillary Ondo : «Bien sûr, avec quatre bisous à l’appui et quelques mots : «Bonsoir Mlle Ondo. Félicitations. Vous avez très bien répondu aux questions qui n’étaient pas faciles et, vraiment, vous avez fait honneur à notre pays ce soir» ; c’est ce que le président m’a dit. C’est la première fois que je vois le président d’aussi près et en plus que je reçoive des félicitations de lui et avec des bises à l’appui. Finalement, je me suis sentie très honorée ce soir-là et très fière d’être Gabonaise.»

La Vénézuélienne Berónika Martínez a été couronnée Miss Tourism World 2013. La représentante du Gabon, de l’Ukraine, de l’Espagne et de la République Tchèque ont été élues respectivement 1ère, 2è, 3è et 4è dauphines. Le concours est géré par l’Organisation mondiale du Tourisme et ses candidates représentent des pays, mais également des destinations touristiques. Une belle manière pour l’association Défis de Femmes et sa candidate Hillary Ondo de vendre une belle image de leur pays.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES