spot_imgspot_img

Les garages à ciel ouvert et les épaves des voitures ternissent l’image d’Oyem (REPORTAGE)

artoff4319Les épaves de voitures abandonnées aux abords des routes et les garages à ciel ouvert gagnent du terrain dans le chef-lieu du septentrion, ternissant la beauté de cette ville déjà mal en point par l’insalubrité.

Les garages à ciel ouvert et le épaves de voitures stationnées aux abords des rares routes de la ville d’Oyem, notamment dans les célèbres quartiers d’Akouakam, Adjougou, Koweït, mont-Miyelé, en passant par tougou-tougou, Eyenassi, et autres rues du centre-ville, exaspérant les passants et les autres usagers de la voie publique.

« Mais que fait la mairie face à cette anarchie qui s’installe dans la ville », s’est interrogé un passant, visiblement dépité par ce spectacle.

Jean Baptiste, un habitant du Koweït n’est pas allé par quatre chemins pour pointer un doigt accusateur sur les responsables de l’hôtel de ville et ajoutant que ces garages de fortunes et les épaves de voitures sont la cause de beaucoup d’accident dans la cité.

« Les responsables de l’hôtel de ville doivent enlever les épaves de voitures garées le long de la chaussée, les chiens errant et les fous en font leurs abris, les propriétaires ne se soucient plus des dangers qu’elles peuvent provoquer chez les usagers, nous demandons à la mairie centrale à demander aux chefs de garages à ciel ouvert à construire des hangars avec barrière pour protéger leur véhicules » a renchéri un autre riverains du quartier Koweït.

D’autre part, explique Claire une tenancière de débit de boisson, les garages à ciel ouvert et les épaves de voitures abandonnées ne sont plus occupés que par des chiens errants ou les fous. Ils sont pris d’assaut la nuit par des bandits qui agressent femmes, enfants voir même les hommes seuls.

« Les agents de la maire centrale d’Oyem sont introuvable dans notre ville, aucune épave de voiture ne quitte la chaussée ou les trottoirs, les garages à ciel ouvert n’ont pas de barrière cette situation n’émeut nullement le maire », a-t-elle ajouté.

L’embellissement de la ville devait être le cheval de bataille des actuels locataires de l’hôtel de ville s’ils veulent briguer un nouveau mandat lors des prochaines échéances électorales prévues le mois prochain.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES