spot_imgspot_img

Un vieillard de plus de cent ans meurt à Port-Gentil

Jean Raphaël Anguilet, l’un des derniers bâtisseurs de la paroisse cathédrale Saint-Louis de Port-Gentil est décédé vendredi dernier à plus de 100 ans, à Ndogo Odimba, dans le canton océan dans le département de Bendjè, province de l’Ogooué Maritime (sud-ouest).

M. Anguilet, né au milieu des années 1900 (il disait être né en 1911), s’est très tôt intéressé à la menuiserie et était parmi les premiers certifiés des apprentis que les pères missionnaires ouvriers installés à Port-Gentil ont formés.

Il fera partie des menuisiers charpentiers qui prendront part à la grande aventure de la construction de l’église Saint-Louis de Port-Gentil, lancée par le père Barreau et le frère Xavier en 1928. Plus tard, il intégrera l’école Montfort, à Libreville, avant de se lancer dans la vie active, partageant son temps entre son métier de ‘’bâtisseur’’ et ses activités de pêche.

Dans les années 60, il est membre de la Collective rurale, ancêtre de l’actuel Conseil départemental de Bendjè.

A plus de cent ans, il était encore actif dans ses fonctions de chef de regroupement des villages de son terroir du canton Océan. Deuxième enfant d’une famille nombreuse, il laisse derrière lui sept enfants vivants des onze qu’il a eus, quarante-cinq petits-fils et trente-trois arrières-petits-fils.

Il est rare au Gabon de trouver des personnes dépassant les 100 ans.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES