spot_imgspot_img

Des crédits BICIG pour les logements des employés de COMILOG

bicig_comilog1-e66d9d70Une convention a été signée lundi dans les locaux de la direction générale de la BICIG au profit des employés de la COMILOG leur garantissant désormais l’accès au logement par des crédits octroyés par la BICIG , « à des conditions très favorables, grâce à l’effort d’accompagnement consenti par la COMILOG ».

C’est une réponse concrète à « une doléance ancienne mais aujourd’hui très pressante » des salariés de la Compagnie Minière de L’Ogooué qui leur est aujourd’hui donnée. Depuis plusieurs années, en effet, les salariés de ce qui est l’une des plus grandes entreprises gabonaises réclament le droit d’être propriétaires. Désormais, ils pourront le devenir en construisant ou en acquérant un logement grâce à cet accord signé entre Jean Fabre, Administrateur Directeur Général de COMILOG et son homologue de la BICIG Claude Ayo Iguendha.

La convention prévoit donc pour la BICIG d’accorder un crédit à tout salarié de la COMILOG désireux d’obtenir un logement principal ou secondaire, selon sa capacité d’endettement. L’employeur qui se porte garant a consenti de gros efforts financiers puisque tout bénéficiaire de crédit devra apporter personnellement tout juste 20% du montant qui lui sera accordé. La durée de remboursement sera de 15 ans maximum avec un coefficient d’endettement de 33% et un taux d’intérêt de 7,25% HT jusqu’à 10 ans et de 7,5% HT au-delà de 10 ans.

La maison pourra être construite ou achetée dans la ville du choix du salarié, à Moanda ou ailleurs. Mais La BICIG et COMILOG ont assuré, au cours de l’échange avec la presse, qu’ils veilleront bien à ce que l’argent versé soit effectivement utilisé aux fins indiquées par la convention, des mécanismes de contrôle ayant été mis en place.

Depuis les débuts de l’exploitation du manganèse à Moanda en 1962, COMILOG s’était employé à loger ses salariés dans les différentes cités construites à cet effet. C’est donc un changement de politique sociale qui vient d’être engagé et qui paraît bien plus favorable aux salariés. La COMILOG a par ailleurs annoncé qu’elle a entrepris, depuis plusieurs mois, une opération de cession de ses logements aux employés intéressés. Une dernière cité est en construction pour répondre à l’afflux des travailleurs consécutif à la mise en service du Complexe Métallurgique de Moanda (CMM) et de l’Ecole des Mines de Moanda. Et après il en sera terminé de la construction de logements par la COMILOG.

Cette convention est finalement une contribution importante de la BICG et de la COMILOG à la lutte contre le problème du logement au Gabon. Claude Ayo Inguendha estime dans ce sens que la BICIG reste ainsi fidèle à « sa vocation d’accompagner le développement du Gabon » et surtout le développement de son industrialisation puisque l’essentiel des logements sera construit à Moanda où le CMM va générer près de 400 emplois directs et donc une demande de plus en plus forte en habitation.

La BICIG est devenue depuis plusieurs années un partenaire privilégié de la COMILOG. Dans cette démarche sociale au profit de ses salariés, la COMILOG s’est logiquement tournée vers la BICIG. « Le choix de ce partenariat n’est pas anodin, la COMILOG apprécie, une fois de plus, votre engagement à ses côtés. Nul n’est besoin de rappeler qu’à chaque fois que nous vous avons sollicité, vous avez toujours fait preuve d’attention particulière et de réponse concrète. Je peux citer, entre autres, les prêts véhicules pour notre personnel, le financement de la laverie, etc. », a indiqué Jean Fabre.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES