spot_imgspot_img

Mise en route du programme départ volontaire de la fonction publique

artoff4337Le Premier ministre gabonais, Raymond Ndong Sima a donné vendredi, à Libreville, le coup d’envoi du Programme de départ volontaire et de retraite anticipée des agents publics (PDVRA), initié par le gouvernement pour moderniser et rendre plus performante l’administration gabonaise.

« Cette opération gagnant-gagnant permettra à des compatriotes parfois démotivés, gagnés par la monotonie ou tout simplement désireux de donner une nouvelle orientation à leur vie professionnelle. Certains pourraient ainsi constituer la base d’une génération des operateurs économiques nationaux, si indispensables à notre tissu économique », a déclaré le chef du gouvernement lors du lancement de l’opération prévue pour une durée d’un an et la première du genre mise en place au Gabon.

Selon le secrétaire général du ministère du budget et de la fonction publique, Yolande Nyonda, environ trois cents fonctionnaires ont déjà manifesté leur intérêt de partir de la fonction publique ou allés en retraite anticipée.

Pour être éligible à ce programme, les fonctionnaires devront retirer une fiche d’inscription et fournir six documents essentiels. Il s’agit notamment d’une demande manuscrite adressée au ministre du budget, des comptes publics et de la fonction, d’une copie de la pièce d’identité, d’une copie de la première prise de service, d’une copie du dernier bulletin de salaire, d’une copie de l’arrêté d’intégration ou texte d’engagement et une attestation de non endettement.

L’agent public désireux de partir de la fonction publique devra avoir accomplis au moins 15 ans de services et être âgé de 41 à 55 ans. Ne sont pas concernés par cette opération de départ volontaire, les agents contractuels hors statut et ceux de la main d’œuvre non permanente de l’Etat.

Sont inéligibles aussi, les personnes ayant exercé des hautes fonctions telles que celles de président de la République, de Vice-président, de membre du gouvernement et du parlement.

Les fonctionnaires ayant exercé les fonctions de président d’un corps constitué et celles de membre de la Cour constitutionnelle ne sont pas admis à ce programme.

Pour le volet relatif au départ anticipé à la retraite, les fonctionnaires candidats doivent remplir les conditionnalités que sont : être âgées de 51 ans et plus et ayant au moins 25 ans de services effectifs pour les civils. Les agents de force de l’ordre et de défense intéressés doivent avoir 20 ans de service pour les officiers et sous-officiers. Les militaires sous contrat doivent remplir 15 ans de carrière.

En plus de la pension, les fonctionnaires au départ à la retraite perçoivent également un bonus non encore connu. Selon les simulations, certains candidats au PDVRA, selon leurs soldes pourraient bénéficier des montants allant de 7 à près de 50 millions de FCFA.

Le PDVRA vise à assainir les effectifs dans la fonction publique afin de reconstituer la capacité de recrutement au sein de l’administration, premier employeur du pays.

L’administration gabonaise compte près de 70000 agents. Un nombre jugé pléthorique au vu de la population estimée à 1,5 million.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES