L’ENSYTG interpelle les autorités suite une menace de licenciement de près de 124 Gabonais

La création au sein de la société Rain forest management (RFM), implantée à six kilomètres de Lalara, dans la province de l’Ogooué Ivindo du syndicat ‘’entente syndicale des travailleurs du Gabon (ENSYTG), pourrait porter préjudice à 124 adhérents.

‘’Les travailleurs de la société RFM vivent dans la tourmente et l’anxiété après avoir reçu de menace de licenciement suite à la création d’un syndicat alors l’employeur avait donné son accord pour la cérémonie de mise en place officielle du syndicat’’, a indiqué le président de l’ENSYTG, Léon Mébiame Evoung sous forme d’interpellation à l’endroit des autorités.

‘’A la direction de l’entreprise on parle de rompre les contrats à durée déterminés (CDD) pour certains travailleurs et de licenciement des travailleurs qui ont des contrats à durée indéterminée (CDI) si les adhérents à l’ENSYTG ne se rétractent pas’’, a relevé le président du syndicat.

‘’Le chef du personnel a saisi le Préfet de Booué, le chef de la circonscription administrative pour que ces autorités ne délivrent pas un acte administratif de reconnaissance légale du syndicat d’entreprise nouvellement créé stipulant que ceux qui constituent le syndicat ne sont pas membres de l’ENSYTG’’, a souligné M. Mébiame Evoung faisant état de la possible arrestation des leaders syndicaux par le préfet de Boué.

‘’Le président local du syndicat accusé d’avoir volé une scie et deux tronçonneuses a été gardé à vue pendant cinq jours puis présenté au le procureur et le juge d’instruction de Makokou où la relaxe a été prononcé faute de preuves’’, a signalé le président du syndicat.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Covid-19 : dangereuses négligences des gestes barrières dans l’arrière-pays

À l’intérieur du pays, le Covid-19 semble désormais accélérer sa vitesse de contagion. Malgré ce fait, les populations affichent une certaine négligence dans l'hinterland....

Récession : Les petits opérateurs économiques à la peine

Les petits opérateurs économiques sont parmi ceux qui subissent les pertes les plus lourdes depuis la mise en application des mesures barrières face à...

Eau et électricité : la SEEG revoit les critères de la gratuité

La Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG) a déclenché, lundi 25 mai 2020, sa deuxième phase de distribution gratuite d'eau et d'électricité décidée...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Covid-19 : dangereuses négligences des gestes barrières dans l’arrière-pays

À l’intérieur du pays, le Covid-19 semble désormais accélérer sa vitesse de contagion. Malgré ce fait, les populations affichent une certaine négligence dans l'hinterland....

Récession : Les petits opérateurs économiques à la peine

Les petits opérateurs économiques sont parmi ceux qui subissent les pertes les plus lourdes depuis la mise en application des mesures barrières face à...

Eau et électricité : la SEEG revoit les critères de la gratuité

La Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG) a déclenché, lundi 25 mai 2020, sa deuxième phase de distribution gratuite d'eau et d'électricité décidée...

Recensement des agents publics : la deuxième phase en cours

La deuxième phase de l'opération de recensement biométrique des agents publics est effective depuis le début de la semaine en cours. Cette phase est essentiellement...

L’armée française dément avoir importé des vaccins au Gabon

En pleine pandémie de coronavirus, les réseaux sociaux s’étaient enflammés, mi-mai, suite à l’arrivée par avion français d’une boîte avec inscription “sérums, réactifs et...