Le Gabon, terre de la première visite de Nelson Mandela après sa libération

C’est le 14 février 1991 que Nelson Mandela arriva en héros à Libreville pour sa première visite hors de son pays, un an après sa libération.
le-gabon-terre-de-la-premiere-visite-de-nelson-mandela-apres-sa-liberation
Les Gabonais se souviennent bien de ce qui fut l’une des plus importantes visites dans leur pays. C’était en février 1991 avec le passage de l’ancien prisonnier et militant anti-apartheid à Libreville.

Cette visite inaugura la véritable entrée sur la scène internationale de cet homme qui venait de passer 27 ans en prison et qui avait derrière lui plus d’un demi-siècle de lutte contre les injustices.

A Libreville, il fut accueilli à sa descente d’avion par Omar Bongo avant de prendre un véritable bain de foule. Plus de dix mille personnes s’étaient rangées de parts et d’autres du Boulevard du Bord de Mer pour saluer un homme rayonnant qui commençait alors à mesurer l’influence que son combat avait eu sur la conscience collective africaine.

Dans sa délégation, un certain Oliver Tambo. Ce nom rappelle à tous la lutte anti-apartheid extérieure. L’homme était âgé et malade. Il venait de passer plus de 25 ans en exil. Il était alors le garant de l’unité de l’ANC. Il en était encore le président.

Nelson Mandela rencontra la classe politique gabonaise qui avait alors besoin de sérénité à une époque où le multipartisme faisait son retour et que la démocratie tentait de reprendre sa place. Son discours à la Cité de la Démocratie retentit alors comme un véritable appel à une lutte juste qui devait permettre à chaque Gabonais de jouir pleinement de sa citoyenneté et de son humanité. Peut-être inspira-t-il alors « la paix des braves » avant même que le Gabon ne tombe dans la situation politique particulière qui l’emmena à paris en 1994.

Nelson Mandela rencontra et parla aussi aux étudiants. Une visite à l’UOB fut l’occasion de rebaptiser le pavillon C « Soweto », en sa mémoire mais aussi à la mémoire de ces jeunes étudiants tués dans la répression par le pouvoir blanc d’Afrique du Sud pendant des décennies. Les étudiants gabonais avaient aussi besoin d’une voix sage puisqu’ils étaient alors engagés dans la lutte politique et sociale de cette époque, après avoir déclenché les événements de 1989 qui sont, selon les Historiens, à l’origine de la crise politique qui donna lieu au retour vers le multipartisme en 1990.

Nelson Mandela revint au Gabon en 1999 pour se reposer après avoir passer 5 ans à la tête de son pays. A cette occasion, le lycée d’application fut rebaptiser « Lycée Nelson Mandela ».

Exprimez-vous!

  1. Une mise au point est nécessaire. Nelson Mandela est effectivement passé au Gabon en 1999, mais le lycée avait été rebaptisé quelques temps avant par le ministre de l’Education Nationale, juste après les émeutes et l’incendie de Janvier 1999 , ayant mis à mal les installations et la structure du lycée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Maduro donne 72 heures à l’ambassadrice de l’UE pour quitter le Venezuela

e président Nicolas Maduro a donné lundi 72 heures à la cheffe de la délégation de l'Union européenne à Caracas pour quitter le Venezuela,...

Le Gabon annonce ce mardi des nouvelles mesures de déconfinement

Le Porte-parole du comité national de lutte contre le Coronavirus au Gabon (COPIL), Dr Guy Patrick Obiang Ndong, a indiqué lundi lors du traditionnel...

Diffusion plus lente, mortalité bien plus faible, en Afrique, le coronavirus joue une partition singulière

La jeunesse de la population, les modes de vie et le faible taux de pathologies aggravantes devraient protéger le continent d’une montée en flèche...

Covid-19 : 5 provinces pour plus de 100 nouveaux cas journaliers

Après avoir franchi la barre des 5 000 cas le jeudi 25 juin dernier au Gabon, les chiffres de contamination au Covid-19 poursuivent leur évolution,...

Covid-19 : L’espace Schengen fermé aux ressortissants gabonais

Après un vote le 29 juin 2020, les frontières extérieures de l’espace Schengen vont être rouvertes dès le 1er juillet 2020 à quelques pays,...

Lisbonne se reconfine face au retour de l’épidémie de coronavirus

Après une poussée de nouveaux cas, le gouvernement portugais appelle les habitants de certains quartiers de la périphérie de Lisbonne au devoir civique de...

Suivez-nous!

1,332FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Maduro donne 72 heures à l’ambassadrice de l’UE pour quitter le Venezuela

e président Nicolas Maduro a donné lundi 72 heures à la cheffe de la délégation de l'Union européenne à Caracas pour quitter le Venezuela,...

Le Gabon annonce ce mardi des nouvelles mesures de déconfinement

Le Porte-parole du comité national de lutte contre le Coronavirus au Gabon (COPIL), Dr Guy Patrick Obiang Ndong, a indiqué lundi lors du traditionnel...

Diffusion plus lente, mortalité bien plus faible, en Afrique, le coronavirus joue une partition singulière

La jeunesse de la population, les modes de vie et le faible taux de pathologies aggravantes devraient protéger le continent d’une montée en flèche...

Covid-19 : 5 provinces pour plus de 100 nouveaux cas journaliers

Après avoir franchi la barre des 5 000 cas le jeudi 25 juin dernier au Gabon, les chiffres de contamination au Covid-19 poursuivent leur évolution,...

Covid-19 : L’espace Schengen fermé aux ressortissants gabonais

Après un vote le 29 juin 2020, les frontières extérieures de l’espace Schengen vont être rouvertes dès le 1er juillet 2020 à quelques pays,...