esponsables-addax-et-le-Gouvern. (1)L’entreprise Addax Petroleum a récemment organisé une série d’événements dans le cadre des festivités de fin d’année 2013. Au menu, la distinction aux employés méritants, la Sainte Barbe et un arbre de Noël. Des moments de communion et de renforcement de la solidarité entre le patronat, les employés et leurs ayants droit après douze mois de labeur.

La société Addax Petroleum n’est pas restée en marge des festivités de fin d’année 2013. Une série de manifestations a été organisée durant le mois qui s’achève à Port-Gentil, la capitale économique gabonaise, par ladite entreprise pour clôturer en beauté l’année qui s’achève.

Tout a commencé par la distinction des employés méritant. Ceux-ci ont été décorés de la médaille du Travail. Dans un hôtel de la ville pétrolière, 23 employés ont donc reçu la médaille de bronze du Travail pour leurs dix années passées au sein de l’entreprise. Ce qui correspond d’ailleurs au nombre d’années de présence au Gabon d’Addax Petroleum, filiale du groupe pétrolier chinois Sinopec. Selon le représentant de la tutelle, Raymond Nguéma Nzué cette distinction est la manifestation de l’intérêt que le chef de l’Etat Gabonais accorde aux vertus de l’effort, du travail bien fait et du mérite.

L’administrateur général de la société Addax, Roger Sickout Mavoungou, a pour sa part précisé que l’entreprise est résolument engagée dans des actions sociales en faveur des communautés locales dans lesquelles elle déploie ses activités. En qualité d’entreprise citoyenne Addax est, selon l’administrateur général adjoint, dans un processus de mise en conformité et de normalisation de ses politiques internes avec un cadre légal et institutionnel de la conduite des affaires au Gabon. Pour exemple, au cours du seul exercice 2013, l’entreprise a contribué à la diminution du chômage des nationaux en recrutant 33 Gabonais (5 en contrat à durée déterminée et 28 contrats à durée indéterminé CDI.) Elle offre également l’opportunité aux élèves et étudiants d’effectuer des stages vacances.

Les distingués de la société Addax, leurs collègues et le patronat se sont ensuite retrouvés, quelques jours plus tard, dans la salle des fête de la foire municipale pour célébrer la Sainte Barbe. Une fête annuelle qui a permis une fois de plus à l’ensemble des employés et responsables d’Addax de vibrer à l’unisson dans un cadre neutre pour affermir les liens de solidarité, si nécessaire à la cohésion de l’entreprise pour sa bonne marche.

«Cette fête est un moment unique dans l’année, pour les employés et les patrons d’Addax Petroleum, parce que nous ne travaillons pas tous dans un même département. Le fait de nous retrouver ensemble affermit les liens de solidarité pour qu’ensemble nous commencions une nouvelle année de travail avec ardeur et persévérance», a fait remarquer une employée visiblement satisfaite, sous un déguisement de fée. Ce déguisement en fée est sans doute l’occasion de rappeler que partout dans le monde, le 4 décembre est la fête des mineurs. La tradition remonte au moyen-âge européen avec Barbara ou Barbe, fille d’un riche païen. Approchant les 16 ans, elle était d’une beauté exceptionnelle. Pour la protéger des prétendants, son père l’enferma dans une tour. Au retour d’un voyage, il apprit qu’elle s’était convertie au Christianisme durant son absence. Furieux, le père mit le feu à la tour mais Barbe réussit à s’enfuir et se réfugia dans les rochers des environs. Par malheur, un berger découvrit la cachette et avertit son père. Ce dernier la traîna alors devant le gouverneur romain de la province qui ordonna au père de trancher lui-même la tête de sa fille. Le père obéit mais sur le chemin du retour, il fut frappé par la foudre et son corps réduit en cendres. Depuis lors, Sainte Barbe est devenue la patronne d’une quinzaine de corps de métiers utilisant la poudre ou étant en contact avec le feu comme les mineurs, les pétroliers, les pompiers, les artificiers, des artilleurs, les carriers… Bref.

Dans la foulée de la célébration de la Sainte Barbe qui ouvre les festivités de fin d’année chez les pétroliers notamment, les enfants des employés d’Addax Petroleum n’ont pas été oubliés. C’est ainsi que la place de la Concorde à Port-Gentil a été prise d’assaut, quelques jours plus tard, par plusieurs dizaines de jeunes vêtus de rouge pour festoyer à l’occasion de la fête de la nativité. Plus concrètement, un arbre de Noël y a été dressé qui a regroupé l’ensemble des enfants des employés. Ces retrouvailles ont permis à une brochette d’artistes locaux et nationaux de créer une ambiance carnavalesque avec des danses, des jeux et autres divertissements.

«Je suis contente de participer à cet arbre de Noël organisé par Addax. La particularité cette année, contrairement aux années passées, c’est qu’il y avait plus d’ambiance avec les artistes, humoristes et chanteurs, et la distribution des kits de friandises avant la réception des cadeaux dans les maisons», a expliqué Joana M., 14 ans, vêtue de rouge comme les autres convives.

Une fête de Noël rehaussée par la présence de l’administrateur général adjoint et des nombreux cadres de l’entreprise, tous déguisés en pères noël pour la circonstance. Tout ce beau monde s’est donné rendez-vous pour les mêmes réjouissances d’entreprise l’année prochaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here