foot-sanctionEntamé le 22 décembre 2013, dans sa deuxième édition, le championnat professionnel de football enregistre déjà des sanctions : la commission d’homologation de la Ligue nationale de Football (Linaf) a indexé le CF Mounana, l’Union Sportive de Bitam (USB) et Mangasport qui ont aligné des joueurs suspendus.

Le CF Mounana, l’Union Sportive de Bitam (USB) et Mangasport ont perdu, chacun, 3 points sur tapis vert pour avoir aligné des joueurs sanctionnés lors des dernières journées de la saison précédente. Des sanctions qui viennent démontrer la détermination de la Ligue nationale de Football (Linaf) de faire échec aux vieilles habitudes qui tirent le football gabonais vers le bas et d’amener les dirigeants et acteurs de cette discipline à observer un strict respect des textes qui régissent le fonctionnement du championnat national.

Pour avoir en effet aligné Claude Mve Mintsa qui trainait avec lui une pénalité infligée l’an dernier, le CF Mounana s’est vu retirer 3 points par la commission d’homologation de la Linaf qui a brandi l’article 76 du code disciplinaire du National Foot. Le club devra en plus s’acquitter d’une amende de 300.000 francs CFA.

Mangasport n’a pas échappé aux pénalités infligées par la commission qui s’est réunie le 25 décembre denier. Pour avoir fait jouer Herman Tamba Tsongué qui avait pris un carton rouge à la 26e journée de la saison dernière, lorsqu’il jouait encore avec le CMS, le club récolte les mêmes sanctions que le CF Mounana.

Le champion en titre, l’USB a été rattrapé par une réserve émise par Mangasport dénonçant la présence de Philippe Ebonde sur la feuille de match alors qu’il était en réalité suspendu. En application de l’article 75 de la commission disciplinaire de la Linaf, le club entrainé par l’ancien international camerounais, François Omam-Biyik, tombe également sous le coup d’une amende de 300.000 francs CFA et d’un retrait de 3 points.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here