parc-national-mont-de-cristalLa Société d’Energie et d’Eau du Gabon (SEEG) et l’Agence Nationale des Parcs Nationaux (ANPN) lancent officiellement leur partenariat sur la ‘‘bonne gestion et la valorisation touristique et pédagogique des sites de Kinguélé et Tchimbélé dans le parc national des Monts de Cristal’’, pour une durée de trois ans.

Cette convention, soutenue et cosignée par les autorités de tutelles des Ministères du Pétrole, de l’Energie et des Ressources Hydrauliques ; et de l’Economie, de l’Emploi et du Développement Durable), a l’ambition de :

– Valoriser le patrimoine immobilier de la SEEG à travers la réhabilitation de 70 bâtiments présents sur les sites de Kinguélé et Tchimbélé dans le parc national des Monts de Cristal ;

– Développer un pôle scientifique, destiné à l’accueil des chercheurs nationaux et internationaux qui mèneront des activités de recherches sur les écosystèmes du parc national ;

– Créer un centre pédagogique, dénommé ‘‘Classes vertes’’, d’éducation environnementale et d’information destiné aux scolaires et aux visiteurs ;

– Promouvoir l’écotourisme, par l’aménagement de sentiers et circuits de découvertes des écosystèmes du parc national.

Situé à quatre heures de route de Libreville, le parc national des Monts de Cristal, fort de sa flore diversifiée et unique en Afrique Centrale, possède un rôle potentiel important d’éducation à l’environnement pour la population urbaine de Libreville, notamment son public scolaire. Les sites des barrages de Kinguélé et Tchimbélé, aménagés et gérés par la SEEG, pourraient devenir le théâtre et point de départ de missions pionnières d’éducation à l’environnement au Gabon.

Le choix de ce site est particulièrement illustratif de la synergie qui existe entre la protection de la ressource naturelle et le développement industriel. En protégeant le site, les deux partenaires s’engagent à protéger l’apport en eau qui permet à la SEEG de produire de l’énergie à moindre coût.

La SEEG exploite les installations hydroélectriques de Kinguélé et Tchimbélé depuis plus de 30 ans dans ce parc national. L’énergie fournie par les deux barrages érigés sur ces chutes naturelles répond à près de 50 % des besoins énergétiques des habitants de la ville de Libreville et de la province de l’Estuaire. Depuis la signature de la concession, la SEEG, avec le soutien de Veolia son actionnaire majoritaire, a multiplié par trois les raccordements aux services d’eau et d’électricité au Gabon.

L’ANPN est présente dans le parc national des Monts de Cristal depuis 2002, via ses équipes de conservation, pour assurer ses missions de protection et de valorisation des richesses naturelles de cette aire protégée. Le parc national, de par ses nombreux atouts et sa localisation privilégiée, se positionne aujourd’hui comme une vitrine de la politique de développement durable menée par le Président de la République dans le cadre du Plan Stratégique Gabon Emergent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here