La nouvelle présidente de la Centrafrique, Catherine Samba-Panza. © ERIC FEFERBERG / AFP
La nouvelle présidente de la Centrafrique, Catherine Samba-Panza. © ERIC FEFERBERG / AFP
Les Etats-Unis se félicitent de l’élection de Catherine Samba-Panza au poste de présidente par intérim de la République centrafricaine (RCA), a déclaré mardi le secrétaire d’Etat américain John Kerry.
Les Etats-Unis soutiennent la nouvelle présidente et invitent le peuple de la RCA à collaborer de façon constructive avec elle, à participer au processus politique ainsi qu’à éviter toute recrudescence de la violence, a déclaré M. Kerry dans un communiqué.

Première femme à la tête de l’Etat depuis l’indépendance de la RCA, Mme Samba-Panza a une “occasion unique” de faire avancer le processus de transition politique et de réunir toutes les parties pour mettre fin à la violence, a ajouté le haut émissaire américain.

Mme Samba-Panza, maire de Bangui, la capitale de la RCA, a été élue lundi par le Conseil national de transition (CNT, parlement de transition), 10 jours après la démission de l’ancien président par intérim, Michel Djotodia.

M. Djotodia et l’ancien Premier ministre Nicolas Tiangaye avaient démissionné plus tôt ce mois-ci après des mois de violences dans le pays africain en proie à l’instabilité, dans lesquelles 3.000 personnes ont été tuées et 1,6 million d’autres ont été déplacées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here