cathejpgCatherine Samba-Panza a prêté serment à Bangui, ce jeudi 23 janvier 2014. La cérémonie d’investiture est terminée. A 59 ans, elle est la première femme à diriger le pays. Elle entend concentrer ses efforts sur la sécurité, sur l’humanitaire et sur le développement économique.

L’investiture de Catherine Samba-Panza, a duré environ une heure. Désormais présidente de la transition, elle a prêté serment après avoir été investie par le président de la Cour constitutionnelle.

Dans l’hémicycle de l’ex-Assemblée nationale, la cérémonie s’est déroulée en présence du chef de l’Etat gabonais Ali Bongo, assis à côté de Laurent Fabius, ministre français des Affaires étrangères.

Les représentants de tous les Etats parrains de cette transition centrafricaine étaient également présents : le Premier ministre camerounais, les ministres des Affaires étrangères du Congo-Brazzaville et du Tchad.

La présidente a remercié toute cette communauté internationale pour son soutien à cette transition. Elle a encore une fois délivré un discours d’apaisement, appelant chacun à déposer les armes.

Mme Samba-Panza s’est montrée déterminée, aussi : « Rien ne me fera dévier de ma feuille de route ; répondre à l’urgence sécuritaire, humanitaire et économique, mais aussi mener le pays vers des élections depuis un an. »

La pacification du pays reste la priorité de la présidente de transition. Le porte-parole de l’état-major des armées français indique qu’un « calme précaire règne à Bangui ». Les points de tension restent concentrés autour de la sortie nord de la capitale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here