"La dernière chose à faire est de penser à la prochaine élection" assure Ali Bongo Ondimba. © Ludovic/ReaLe Président de la République gabonaise, Ali Bongo Ondimba, participera du 12 au 13 février 2014, au Sommet de Londres sur la criminalité faunique convoqué à l’initiative du gouvernement britannique et du Prince Charles.

Ce sommet s’inscrit dans la dynamique des réunions de la BAD à Marrakech, de la réunion Gabon-Allemagne aux Nations Unies, de la rencontre du Botswana sur les éléphants et du Sommet de l’Elysée en décembre dernier.

La réunion de Londres devra conduire au lancement d’un programme d’actions visant à lutter avec plus d’efficacité dans le but d’éliminer cette forme nouvelle de criminalité.

Il s’agit de fédérer les pays sources, les pays de transit et les pays de commerce des produits illicites de faune et de flore dont les niveaux de trafic atteignent désormais ceux de la drogue, des armes, des êtres humains et de la contrefaçon.

Les produits de cette criminalité sont aujourd’hui estimés à environ 20 milliards d’euros par an.

Le Président de la République gabonaise participera à cette rencontre aux côtés du Premier Ministre britannique, David Cameron et du Prince Charles, en tant que leader reconnu par la communauté internationale sur cette question de la lutte contre le braconnage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here