spot_imgspot_img

Première descente dans les marchés du maire de Lambaréné après son élection

Marché Mont-Bouet
Marché Mont-Bouet
Le nouveau maire de la commune de Lambaréné, Roger Valère Ayimambenwé a effectué vendredi dernier une visite de terrain en vue de s’enquérir des conditions de fonctionnement de certains marchés du chef-lieu de la province du Moyen-Ogooué (centre).

« Il est important qu’en début de fonctions, on fasse la prise de contact avec tous les promoteurs et structures économiques, les institutions, les administrations qui ont une mission importante, notamment en ce qui concerne les marchés, en mettant des denrées alimentaires à la disposition de la population », a déclaré M. Ayimambenwé à la fin de sa visite de terrain dans le 1er Arrondissement, laquelle l’a conduit tour à tour au Centre des pêches artisanales et au marché de « Matériaux ».

Au Centre des pêches artisanales, destiné notamment à la vente du poisson, le nouvel édile de Lambaréné, fraichement élu le 27 janvier dernier, a tenu à aller constater de visu les conditions de fonctionnement de ladite structure, eu égard aux nombreuses récriminations qui en sortent concernant les prix pratiquées, en déphasage de la mercuriale en vigueur.

Aussi, M. Ayimambenwé a-t-il promis de prendre des mesures allant dans le sens des orientations arrêtées par les plus hautes autorités nationales, en tête desquelles le président Ali Bongo Ondimba, notamment la lutte contre la précarité, la pauvreté et la misère.

« C’est notre rôle de réguler tout cela, afin qu’il n’y ait pas de tension entre les opérateurs économiques et les clients. D’autant plus que la lutte contre la précarité et la pauvreté, conformément au contrat social du chef de l’Etat gabonais s’impose », a-t-il affirmé, ajoutant que sa visite visait à engager un certain nombre de discussions pour arriver à des modifications comportementales, de façon à ce que les opérateurs économiques et les clients puissent se mettre d’accord sur un certain nombre de choses, en vue d’atteindre les objectifs fixés par l’Etat.

Le maire de la ville du Dr Albert Schweitzer a conscience que d’autres grands dossiers l’attendent sur le terrain, notamment les questions de salubrité et d’assainissement, en dépit du peu de moyens dont dispose son institution.

« C’est le combat de toutes les grandes villes. Au niveau de Lambaréné, c’est la même problématique », a-t-il reconnu, soulignant la nécessité de faire de l’éducation auprès de la population et des opérateurs économiques.

Le fait que le budget municipal 2014 ne soit pas encore voté, ni le plafond budgétaire connu, met la nouvelle équipe municipale dans une situation un peu difficile. D’où elle compte tout bonnement sur la bonne volonté des uns et des autres.

« En tout état de cause, que les populations comprennent que le combat contre l’insalubrité concerne tout le monde, et que chacun conserve dans un état de propreté les endroits qu’il occupe », a-t-il conclu.

Par ailleurs, le nouveau maire de Lambaréné a déjà eu des rencontres avec le personnel et les chefs de services municipaux, ainsi que les chefs de quartiers des deux arrondissements de la ville.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES