spot_imgspot_img

Arrivée à Libreville de André Nzapayéké, Premier ministre de la RCA

Le nouveau Premier ministre de Centrafrique André Nzapayeké lors d'une conférence de presse à Bangui, dimanche 26 janvier 2014. (Photo AFP)
Le nouveau Premier ministre de Centrafrique André Nzapayeké lors d’une conférence de presse à Bangui, dimanche 26 janvier 2014. (Photo AFP)
Le Premier ministre de la République Centrafricaine (RCA), André Nzapayéké, est arrivé à Libreville, le 17 février 2014, à bord d’un avion des forces armées françaises. Cette visite de travail de quarante-huit heures lui permettra de rencontrer les plus hautes autorités Gabonaises.

Le Chef du gouvernement centrafricain, accueilli à l’aéroport international Léon Mba de Libreville, en fin de soirée, par le Premier ministre gabonais, Daniel Ona Ondo, est arrivé accompagné d’une délégation constituée du ministre en charge du Plan et de la Coopération internationale, Florence Limbio, et du ministre des Finances et du Budget, Remy Yakoro.

Pour cette première visite qu’il effectue en terre gabonaise depuis sa nomination par la président de transition le 25 janvier 2014, le Premier ministre centrafricain aura des entretiens avec le Président de la République, Ali Bongo Ondimba. L’on croit savoir que cette rencontre permettra de parler de la coopération bilatérale entre la Centrafrique et le Gabon, mais surtout de la situation sécuritaire qui prévaut dans ce pays et de rechercher les voies et moyens pour un retour au calme, de même que la fin à cette crise qui menace finalement la sous-région.

Sur le terrain en effet, la situation sécuritaire et humanitaire reste déplorable et fragile. Les violences orchestrées par les groupes d’auto-défense Antibalakas, et les rescapés des Selekas qui terrorisent et tuent encore dans les provinces continuent de s’intensifier, malgré l’appel au calme lancé par madame Samba-Panza après son élection le 20 janvier.

A noter que les deux ministres qui accompagnent le chef du gouvernement centrafricain devraient également avoir des échanges avec certains de leurs homologues gabonais, avant leur retour à Bangui le mercredi 19 février 2014.

Diplômé de l’Université d’Etat d’Amsterdam en Sociologie du développement et anthropologie politique, le Premier André Nzapayéké est polyglotte (parle Sango, Français, Anglais, Allemand, et Fair (dialecte arabe de Tunisie)), avec une expérience de 8 ans comme expert en gouvernance et reforme des institutions, deux ans comme Directeur exécutif à la Banque Africaine de Développement (Bad) à Tunis, avant de partir depuis 2012 à Brazzaville comme Vice-président de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC).

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES