spot_imgspot_img

L’embuscade d’Ogar sur Chanas Assurances du Cameroun

OGARPrincipal leader des assureurs au Gabon, le groupe Ogar international, selon des indiscrétions du magazine en ligne Financial Afrik, aurait fait une offre de rachat d’actions non négligeable à la compagnie camerounaise d’assurances Chanas.

Si le conseil d’administration qui s’est tenu mercredi 19 février 2014 n’a rien laissé filtrer des différentes questions débattues par les divers actionnaires de la compagnie Chanas Assurances, il est fort à parier que «le sujet Ogar» a constitué le gros des échanges. Pour cause, selon des indiscrétions rapportées par Financial Afrik, le leader des assureurs au Gabon aurait fait une offre alléchante à la compagnie camerounaise. Une offre qui, dit-on, porterait sur le rachat de 35% du capital de Chanas Assurances, par le biais de l’acquisition des parts de Jacqueline Cassalegno, la présidente du conseil d’administration du groupe Chanas.

Le gabonais Ogar, flairant la bonne affaire s’il vient à intégrer le capital de cette compagnie d’assurances qui, indique-t-on, en 2012 détenait déjà 25% des parts de marché au Cameroun, se serait dont dit disposé à allonger la somme record de 1,6 million d’euros, soit un peu plus d’un milliard de francs CFA. Toute chose qui, depuis l’annonce, aurait fait grincer des dents au sein de la compagnie et même au sein de Société nationale des hydrocarbures (SNH) du Cameroun, l’un des actionnaires principaux du groupe Chanas. La SNH, aux dernières nouvelles, n’avait que très peu apprécié l’immixtion du groupe gabonais dans ses affaires internes. Affaires qui révèlent quelques dissensions entre les principaux administrateurs.

En effet, les actions de Jacqueline Cassalegno sur lesquelles porterait l’intérêt d’Ogar ne sont que théoriques car sous séquestre, du moins pour une bonne partie de celles-ci. L’on rapporte depuis le Cameroun que l’ancienne P-DG de Chanas Assurances, souffrirait d’une certaine appréciation pour le moins négative de la part de ses collaborateurs depuis le 13 septembre 2013. Ceci, à l’issue du long bras de fer l’ayant opposée aux administrateurs et autres actionnaires de la compagnie, ainsi que le rappelle le site Investir au Cameroun. Bras de fer au cours duquel, Jacqueline Cassalegno aurait d’ailleurs perdu son poste de responsable de la compagnie d’assurances, remplacée par Henri Ewélé l’actuel directeur général. Ainsi, Jacqueline Cassalegno et Ogar attendront désormais les résolutions du conseil d’administration qui décidera ou non du rachat des parts de l’ancienne P-DG. Si tant est que la rumeur se confirme.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES