spot_imgspot_img

Ntoutoume Emane, au nom du père et du fils

Ntoutoume-Emane2C’est un Jean François Ntoutoume Emane particulièrement jovial et loin de cacher sa fierté, qui est apparu la semaine dernière devant ses invités au cours d’une soirée, pour le moins fastueuse, ayant pour raison la récente nomination de son fils au gouvernement qu’il a tenu à célébrer. Une sorte de passation officielle du témoin.

L’ambiance, cette soirée du vendredi 21 février 2014, n’avait quasiment rien à envier à celles dédiées aux People d’Hollywood ou de Cannes lors des festivals. Belles cravates, robes de soirée et tous les artifices, les convives de la famille Ntoutoume Emane n’avaient ménagé aucun effort pour être bien perçus par leur hôte, et visiblement, tous semblaient satisfaits du dîner offert par Jean François et Yolande Ntoutoume Emane en leur honneur. En effet, de Séraphin Moundounga à Blaise Louembé, en passant par l’ambassadeur de Côte-d’Ivoire, du Cameroun et le premier conseiller de l’ambassade du Sénégal au Gabon, personne n’a boudé son plaisir tout au long de cette soirée.

Pourtant, le plaisir, c’est l’ancien édile de la commune de Libreville qui en a le plus éprouvé. Pour cause : la soirée du vendredi 21 février dernier était principalement dédiée, a-t-il reconnu, à sa «renaissance». En effet, si Jean François Ntoutoume Emane s’est dit renaître, c’est que la nomination au gouvernement, en fin-janvier, de Simon Wilfrid Ntoutoume Emane, son fils, est évènement à part entière pour sa famille, et principalement pour lui-même. L’homme que d’aucuns présentent comme un «amoureux du pouvoir» ne l’a d’ailleurs pas caché dans son discours de bienvenue : «Vous pouvez imaginer l’émotion qui est la mienne particulièrement. Moi, qui suis resté près de deux décennies ministre d’Etat, sept ans Premier ministre, à voir mon fils siéger au gouvernement, c’est pour moi une sorte de renaissance.»

«Il se trouve que mon fils intègre le gouvernement de la République justement au moment où le Président nous engage tous dans une sorte de croisade républicaine et patriotique : la lutte contre la pauvreté et la précarité. Je pense que cette coïncidence n’est pas fortuite car pour lutter contre ce phénomène, tous les membres du gouvernement et davantage le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Formation professionnelle, je pense ne pas me tromper sur ce fait, est certainement l’un des départements ministériels qui sont sur la ligne de front. Et je pense par ailleurs que ce ministère-là, pour peu qu’il ait des moyens conséquents, ne manquera pas d’engager, comme le souhaite le Président de la République, cette lutte noble », s’est par la suite exprimé l’homme fort de Lalala dans le 5e arrondissement de Libreville, comme pour dire l’«importante» participation de sa famille à la bonne marche du Gabon depuis des années.

Le fils, « Simon Wilfrid Ntoutoume Emane, comme les siens, a l’habitude de se coucher très tôt, et de se coucher très tard, en meublant ainsi une longue journée d’actions, d’activités et de réflexions positives. C’est aussi un garçon qui a compris que l’amitié, la solidarité sont des valeurs cardinales qui motivent incessamment l’être humain qui vit en communauté, et qu’on ne peut rien faire seul. Il a appris que la productivité vient d’une bonne gestion du temps et cela a toujours compté en sa faveur dans sa carrière de jeune diplomate», s’est targué le pater qui a par ailleurs promis de lui servir de conseiller. Comme quoi, on n’a pas fini d’entendre parler de celui que l’on nomme Jacky Mille Diplômes.

Simon Wilfrid Ntoutoume Emane, très tôt arrivé dans le monde de la diplomatie, a servi le Gabon 24 années durant dans plusieurs pays dont le Canada, l’Espagne, le Liban et le Royaume-Uni.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES