spot_imgspot_img

La COSUMAF pour une dynamisation du marché financier régional

Le président de la Commission de surveillance du marché financier de l’Afrique centrale (COSUMAF), Rafaël Tung Nsue a réuni mardi, à Libreville, les acteurs potentiels du marché financier régional afin de rentre cet outil de financement plus dynamique, crédible et performant

« L’intérêt de cette rencontre entre superviseur et assujettis est de parler d’intérêt commun. Il est nécessaire de faire de tels exercices pour déceler les points faibles aujourd’hui et les points forts du marché pour lui donner toute sa valeur », a expliqué M. Tug Nsue à ses interlocuteurs.

Le régulateur du marché financier a par ailleurs indiqué que ce marché financier qui existe depuis plus de 10 ans se développe à un rythme pas assez soutenu.

D’où la nécessité de redynamiser le marché financier régional en amenant les entreprises à lever des fonds sur le marché pour financer leurs projets de développement, a-t-il ajouté.

La COSUMAF dont la mission principale est de réguler le marché financier, a également mené plusieurs actions d’information afin de faire connaître ce mécanisme de financement long disponible dans les pays membres de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC).

Depuis le lancement de la Bourse de valeurs mobilières de l’Afrique centrale (BVMAC), seul le compartiment obligataire connaît un réel frémissement, indique-t-on.

Depuis 2007 plus de 400 milliards de FCFA ont été levé sur le marché primaire.

Par contre le marché secondaire (la bourse à proprement parlé) n’arrive pas à décoller. Une seule entreprise est actuellement cotée à la BVMAC, il s’agit de la Société d’investissement pour l’agriculture tropicale (SIAT) Gabon.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES