Tribune libre : Les grands traits de la Stratégie d’investissement humain du Gabon

pacte-social-gabon16 000 bénéficiaires en seulement 10 mois d’activité ont été touchés par le 1er volet de la Stratégie d’investissement humain du Gabon, apprend-on dans le libre propos ci-après. Le Directeur général du Fonds national d’aide sociale, Yvon Ndjoye, y décline les contours du Pacte social d’Ali Bongo Ondimba.

Lutter contre la pauvreté, la précarité et les inégalités sociales au Gabon sont autant d’objectifs qui ont toujours figuré en tête de l’agenda du chef de l’État, S.E.M. Ali Bongo Ondimba. Toutefois, un récent rapport commandé par la Présidence de la République, puis conduit sous l’autorité de la Première dame, révèle que près de 30% de la population gabonaise vit dans des conditions indignes de notre pays.

Afin de résorber ces écarts de richesse et de réduire considérablement ce taux, le chef de l’État a annoncé en janvier dernier ce qui constitue le cœur de la nouvelle politique de réduction des inégalités : le Pacte social.

Dans le prolongement de cette initiative, les premières Assises sociales se sont tenues à Libreville les 25 et 26 avril 2014. Accessible à tous, ce forum a rassemblé des membres de la société civile de tous les âges et tous les milieux : des séniors, des étudiants qui ont pu échanger avec des responsables politiques lors de débats ouverts et enrichissants. S.E.M. le Président de la République Ali Bongo Ondimba, après avoir attentivement écouté la diversité des opinions et des propositions exprimées au cours de ces deux jours, a clos l’événement en présentant une série de réformes socio-économiques à venir.

En tant que Directeur général du Fonds national d’aide sociale (FNAS), je suis extrêmement fier de prendre part à cette nouvelle stratégie gouvernementale. Le FNAS s’engage à réduire la pauvreté au Gabon par le biais du financement de projets sociaux.

Près de 1,4 milliards de FCFA ont été levés par le gouvernement et ont transité par le FNAS afin de financer plusieurs initiatives :

L’aide financière directe fournit des allocations financières aux personnes handicapées, indigentes et aux familles en difficulté, en particulier les orphelins. L’aide financière indirecte correspondà la prise en charge, pour les ménages précarisés, de divers frais (médicaux, scolaires, liés à la formation professionnelle, loyers, funéraires, matériels orthopédiques, réparation de scooters et fauteuils roulants électriques, etc.). Des aides en nature sous forme de kits scolaires, alimentaires, layettes, hygiéniques, sont aussi prévues. Enfin, le renforcement des activités génératrices de revenus (AGR) et l’acquisition d’équipements destinés à l’autonomisation des veuves constituent aussi un projet prioritaire.

Ces actions de solidarité au profit des personnes et familles économiquement faibles ont permis de toucher plus de 16 000 bénéficiaires en seulement 10 mois d’activité.

Nous soutenons toutes les nouvelles réformes annoncées par S.E.M. le Président de la République lors des premières Assises sociales puis confirmées par le discours à la Nation pour le 54ème anniversaire de l’accession de notre pays à la souveraineté internationale.

Aussi travaillons-nous activement à la mise en œuvre du volet 2 de la Stratégie d’investissement humain du Gabon, qui s’appuie sur une politique d’autonomisation des personnes vulnérables à travers le financement des activités génératrices de revenus. Notre ambition est de continuer de financer de nombreux projets pilotes d’ici la fin de l’année.

Seulement quelques jours après le 54ème anniversaire de l’Indépendance, je suis ravi d’avoir l’opportunité de contribuer à la mise en œuvre du Pacte social proposé par le Président de la République. Le FNAS, aux côtés du gouvernement, du chef de l’État et de toutes les autres agences concernées, continuera à œuvrer pour atteindre notre but commun : l’éradication de la pauvreté au Gabon.

Yvon Ndjoye

Directeur général du Fonds national d’aide sociale

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,337FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....