trafiquants_ivoireSix pointes d’ivoires, une peau de panthère et une peau de chat doré avaient été saisis par la Police Judiciaire à Oyem le jeudi 20 Novembre. Deux trafiquants MBA OWONO Sylvain et MEZUI MENDONG Jerôme, de nationalité gabonaise,avaient été arrêtés en flagrant délit de transport, détention illégale et tentative de commercialisation de trophées de ces espèces intégralement protégées et de balles de calibre 458, pourtant prohibées par la loi.
Ils avaient été mis en garde à vue et présentés au parquet pour répondre des faits mis à leur charge. Curieusement, les concernés ont été déclarés non coupables par les juges pour les infractions sur la faune du Code Forestier, et l’un d’eux condamné uniquement à un mois de prison pour la détention illégale de balles de calibre 458.

Le Gabon s’est engagé dans un programme ambitieux de développement basé sur la valorisation et la gestion durable des ressources naturelles. Dans ce contexte, les parcs nationaux et le patrimoine naturelle (dont la faune) méritent dans ce contexte une protection réelle avec l’appui des différents services de l’État.

Ces décisions de justice vont malheureusement à l’encontre de la politique gouvernementale et la lutte contre la criminalité environnementale. L’application de la loi demeure une condition nécessaire à la bonne gouvernance et seuls les juges peuvent ainsi dissuader les contrevenants en toute indépendance et transparence. Le travail des forces de l’ordre et du parquet peut ê

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here