Les partis politiques français s’invitent dans la crise gabonaise

pcfSe disant préoccupés par la situation sociopolitique et économique au Gabon, deux partis politiques français ont rompu le silence le 21 décembre 2014 et invitent leur gouvernement à agir pour empêcher les violences et permettre la libre expression de l’opposition et de la société civile.

S’ils pensaient être encore seuls dans leur combat pour l’instauration de l’alternance au Gabon, les membres de l’opposition et de la société civile gabonaise savent désormais qu’ils sont suivis. En effet, ils ne cessent de recevoir des messages d’encouragement venant de l’extérieur. Après l’émeute du 20 décembre dernier à Rio, deux partis politiques français ont manifesté à tour de rôle sur leur site internet, leur total soutien aux acteurs gabonais luttant pour la démocratie.

Inquiets quant à la situation politique, sociale et le climat délétère actuel au Gabon mais également devant les méthodes du régime gabonais, le Parti communiste français (PCF) et son confrère de la Gauche estiment que le Gabon est à la «croisée des chemins» et que «l’heure de la démocratie doit sonner». «Le mécontentement s’étend au Gabon. Malgré la répression, les manœuvres et les intimidations, une grande partie de la population exprime de plus en plus ouvertement son ras-le-bol face au régime autocratique d’Ali Bongo. Un mois et demi après la chute de Blaise Compaoré au Burkina Faso, la fébrilité est de mise pour le gouvernement gabonais confronté à une grave crise politique. Les arrestations se multiplient, des étudiants sont enlevés, les médias sont tenus d’une main de fer», souligne le PCF, corroboré par le Parti de Gauche sous la plume de David Chinaud, de la commission Afrique. «Cette violence est inacceptable! Le PG avait interpellé l’ambassade du Gabon à Paris et l’ambassade de France à Libreville quant au risque d’embrasement qu’induisaient les provocations du pouvoir gabonais».

«Le Parti de Gauche appelle le gouvernement français à faire pression sur Ali Ben Bongo afin que les droits humains les plus élémentaires soient respectés au Gabon et que le peuple gabonais puisse prendre son destin en main en tournant la page d’un système dynastique hors d’âge» conclu le communiqué.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Coronavirus: l’Afrique face à la pandémie le samedi 6 juin

Selon Africa CDC, le Centre africain de prévention des contrôles des maladies, le continent recensait ce samedi 177 953 cas de Covid-19 et 4...

Covid-19 : l’hydroxychloroquine n’a « aucun effet bénéfique » sur les patients hospitalisés, selon l’essai Recovery

Les chercheurs en chef de l’essai britannique ont annoncé cesser le recrutement des participants à ce volet de l’étude. Les résultats préliminaires du plus grand...

L’hydroxychloroquine est «inutile» contre le Coronavirus, selon un essai clinique majeur

«Ce n'est pas un traitement contre le COVID. Cela ne marche pas», estime Martin Landray, professeur à l'Université d'Oxford et codirecteur de l'étude RECOVERY. Une...

Etats-Unis : Joe Biden sera officiellement le candidat démocrate à la présidentielle

Joe Biden a annoncé vendredi qu’il disposait de suffisamment de délégués pour sa nomination comme candidat des démocrates afin d’affronter Donald Trump lors de...

Gabon / Côte d’Ivoire : Les raisons de la nouvelle virginité de Laure Gondjout

L’ancienne médiatrice de la République gabonaise, Laure Olga Gondjout, a été naturalisée Ivoirienne par Alassane Ouattara, le 28 février 2020. Son fils, Talyane Chalobah...

Pétrole : l’OPEP et la Russie prolongent d’un mois leurs baisses de production historiques

Les pays exportateurs de pétrole tentent de soutenir la hausse des prix, qui ont connu un niveau historiquement bas pendant la crise sanitaire. Voilà une...

Suivez-nous!

1,335FansLike
125FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Gabon / Côte d’Ivoire : Les raisons de la nouvelle virginité de Laure Gondjout

L’ancienne médiatrice de la République gabonaise, Laure Olga Gondjout, a été naturalisée Ivoirienne par Alassane Ouattara, le 28 février 2020. Son fils, Talyane Chalobah...

Gabon: la Haute Cour invalide la suppression du CGC, du BCPSGE, de l’ANPAC et d’autres établissements publics

Marie Madeleine Mborantsuo lors de la rentrée solenelle de la Cour constitutionnelle le 15 janvier 2020 © D.R. C’est par cette phrase sans équivoque que...

Handball féminin gabonais : dans la pénombre

La situation du handball féminin au Gabon désole plus d'une personne. Jadis classé parmi les grandes nations africaines, son niveau a bien régressé, contrairement...

Moyen-Ogooué : 3e province la plus touchée après l’Estuaire et le Haut-Ogooué

Les cas de Covid-19 au Gabon se multiplient de plus en plus, depuis l'apparition de cette maladie, le 12 mars dernier dans notre pays. Chaque...

Il y a désormais 3 101 cas positifs au Covid-19 au Gabon

Ce vendredi, le Gabon a franchi la barre de 3 000 cas positifs au Covid-19 d’après les statistiques publiées par le porte-parole du Comité...