agents_hopitalchinoisL’hôpital chinois de Libreville, créé en 1975, a honoré (pour la première fois) mardi, six de ses agents admis, rapporte un journaliste de l’AGP sur place.

Cette commémoration qui a mis à l’honneur, de Marceline Angone Bile (infirmère), Cecile Nyangone Bekale (sage femme), de Michel Maganga Ibouanga (tecchnicien), de Jean Marie Mounguengui (stomatologue), Rachelle Georges Moukita Gnama (secrétaire) et de Kane Idrissa (médecin), est une première dans un pays où cette culture est répandue.

Cette commémoration a vu la présence du secrétaire général de la santé, Félix Ndong Obiang, en lieu et place du Ministre gabonais en charge de la santé, qui a salué l’initiative prise par la direction de cette structure hospitalière.

“Je salue l’initiative de la direction général, pour l’organisation d’une tel manifestation, pour honorer ses agents qui ont servi l’Etat avec abnégation, pendant plus de 30 ans pour la plus part”. a-t-il indiqué. Avec 150 agents à ce jour, l’hôpital sino-gabonais est situé dans un quartier populaire du 3e arrondissement de Libreville.

Chaque mois, il enregistre plus de 8 000 consultations et environ 2 000 interventions chirurgicales effectuées chaque année.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here