Source: Gaboneco.com / Auteur: ASMP
Source: Gaboneco.com / Auteur: ASMP
Le réseau routier qui a connu des améliorations depuis 2009, poursuit sa croisade vers le bitumage complet des principales voies de circulation du pays. En effet, les efforts des autorités pour doter le pays en infrastructures routières décentes, sont également marqués par la construction et la réhabilitation de plusieurs voies à travers le territoire national. Cela a donné lieu à une meilleure fluidité dans les déplacements des populations et favorisé une réelle connectivité entre les différentes villes des 9 provinces que compte le Gabon.

A ce jour, le Gabon dispose d’environ 1451 kilomètres de routes bitumées et praticables en toutes saisons. Ce résultat qui illustre la marche de notre pays vers le développement tous azimuts, est le fruit des efforts consentis par les plus hautes autorités depuis près de six ans.

En effet, peu avant 2009, le Gabon disposait de 817 kilomètres de routes bitumés construites depuis 1995. Depuis son arrivée à la tête du pays, le président de la République, Ali Bongo Ondimba, pour qui le Gabon ne peut prétendre au développement sans disposer d’infrastructures routières praticables en toutes saisons, a commis, via l’Agence nationale des grands travaux (Angt), plusieurs travaux de construction et de réhabilitation de routes.

Ainsi, depuis 2009, le Gabon s’est enrichi de 634 kilomètres de routes bitumées. En 2014, le gouvernement a construit 208,25 kilomètres de routes sur les tronçons, Lalara-Koumameyong (63 Km), Akiéni-Okondja (74 km), Pont Agoula-Pont Komo (20,25 km) et Koumameyong-Ovan (51 km).

Alors que plusieurs chantiers en cours à travers le pays doivent s’achever, pour certains en 2015 et pour d’autres durant l’année 2016, le Gabon devrait disposer à leur terme, d’environ 771 kilomètres supplémentaires de routes bitumées.

Ce qui fera un total de routes bitumées et praticables en toutes saisons de 2222 kilomètres.

De nouveaux projets routiers dont les marchés sont signés ou sont en cours de signature démarreront en 2015. Parmi ces derniers, il y a le programme des voiries de Libreville (71 km), la voie de contournement de l’aéroport (11km), le tronçon routier Koumameyong-Booué (51 km).

Pour rappel, en près de quinze ans (1995-2009), 817 km de routes ont été bitumées sur l’ensemble du territoire national, soit en moyenne 55 km par an. Les tronçons Bifoun-Ndjolé, Oyem-Bitam et Bitam-Biyi-Eboro restent les plus grandes réalisations de cette période en termes de kilométrage, avec 159 km de routes en 1996.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here