Ali Bongo en entretien avec Antoine Frérot, PDG de Véolia, le 5 février 2015 à Paris. © DCP-Gabon
Ali Bongo en entretien avec Antoine Frérot, PDG de Véolia, le 5 février 2015 à Paris. © DCP-Gabon
Aux côtés de trois de ses pairs africains, Ali Bongo prend part, ce 6 janvier à Paris, aux travaux du Forum franco-africain «pour la croissance», qui devrait définir la trajectoire des «nouveaux modèles de coopération internationale entre la France et l’Afrique».

Porté par le Medef international, en partenariat avec le ministère des Finances et des Comptes publics ainsi que le ministère de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique, le forum franco-africain pour une croissance partagée se tient le 6 février 2015, à Paris (France).

Le président de la République prend part à cette rencontre d’une journée, qui s’inscrit dans la continuité de la conférence économique pour un nouveau partenariat entre l’Afrique et la France. Ali Bongo interviendra devant près de 600 participants au nombre desquels le président de la République française, des chefs d’État africains, des dirigeants d’entreprises françaises et africaines, des responsables de banques de développement et de fonds d’investissements ainsi que de jeunes entrepreneurs.

Au programme, François Hollande prononcera une allocution, tout comme ses quatre homologues africains, au cours de cette rencontre qui devrait illustrer «les nouveaux modèles de coopération internationale entre la France et l’Afrique, qui concourent à une nouvelle dynamique économique commune avec notamment la présentation de la Fondation franco-africaine pour la croissance». Au titre des thèmes retenus lors des trois séances plénières au programme, il y aura notamment «Les jeunes au cœur de la croissance et du partenariat avec l’Afrique», «Un partenariat pour une nouvelle dynamique économique entre l’Afrique et la France» et «Des innovations pour une croissance inclusive et durable». Deux tables rondes dont les thèmes sont «L’innovation au service de la croissance» et «Des solutions pour des villes performantes (conception, gestion, infrastructure et financement», sont également au programme.

Ces échanges doivent servir de fondements à l’impulsion d’une nouvelle dynamique économique. Au-delà de cette rencontre, le calendrier de travail du président de la République prévoit des audiences avec plusieurs personnalités.

Loïc Ntoutoume

Envoyé spécial à Paris-Bercy

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here