Assemblée générale de la «Dynamique unitaire», le 24 janvier 2015…
Assemblée générale de la «Dynamique unitaire», le 24 janvier 2015…
Le mot d’ordre de poursuite de la grève générale illimitée dans le secteur publique a été lâché le 9 mars 2015, à l’issue d’une assemblée générale organisée par les membres de la Dynamique unitaire.

Les agents publics de l’État ont choisi, le 9 mars 2015, de se rendre à l’école primaire Martine Oulabou, dans le 2e arrondissement de Libreville, plutôt que dans leurs administrations respectives. Objectif : prendre connaissance du rapport des négociations du 7 au 8 mars 2015 avec le gouvernement et décider de la conduite à suivre pour les prochains jours. «Nous sommes ici pour prendre rendez-vous avec Dieu, le Tout Puissant, et l’histoire sociale de notre cher pays», a déclaré le porte-parole du mouvement, Pulchérie Matteya.

Après plus de quarante huit heures de négociation avec le gouvernement, le constat fait par l’ensemble des agents de l’administration publique se résume en un seul mot : «pitoyable». Selon ces derniers, n’ayant pu trouver la solution à leur revendication et pour un dénouement consensuel et rapide de la crise sociale qui paralyse le pays depuis un mois déjà, les autorités ont opté pour «la prolifération des menaces d’emprisonnement» à l’endroit des leaders de la Dynamique. «Nos propositions sont connues à savoir : la mise en place du nouveau système de rémunération. Comme mesure transitoire, l’augmentation immédiate du point d’indice et du Smig. Malheureusement, le gouvernement a catégoriquement dit lors de ces rencontres qu’il n’augmentera jamais les salaires et les pensions de la retraite des agents publics», a indiqué Pulchérie Matteya.

Face à ce constat, qui n’est pas du goût des membres de la Dynamique unitaire et qui, selon eux, frise également l’arrogance, il a été décidé d’un commun accord de la poursuite de la grève générale illimitée sur l’ensemble du territoire national. «Tant qu’il n’y aura pas d’augmentation de salaires et de pensions de retraite, les travailleurs ne reprendront pas le travail. Dynamique unitaire prend solennellement l’engagement devant tous les travailleurs, de poursuivre la paralysie de toute l’administration publique dans les coins et recoins du pays, pour que cette augmentation soit effective», a conclu le porte-parole.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here