Militants de l'Union du Peuple Gabonais (UPG)
Militants de l’Union du Peuple Gabonais (UPG)
Le secrétaire général de l’Union du Peuple Gabonais (UPG, Opposition), Bruno Ben Moubamba, récemment suspendu pour 6 mois, a annoncé mercredi dernier à Libreville, la tenue du 10 au 12 avril prochain, du congrès de son parti, au cours d’un entretien avec la presse.

Le congrès de ce parti de l’Opposition aura lieu dans les locaux de son siège national au quartier Awendjé (sud de Libreville), précise M. Moubamba, réaffirmant que le secrétaire général exécutif de l’UPG Mathieu Mboumba Nziengui n’est pas le secrétaire général du parti, du fait de son exclusion par l’ensemble des fédérations.

Bruno Ben Moubamba a de ce fait estimé être toujours le secrétaire général de ce parti compte tenu de son élection à ce poste. Il a par la suite dénoncé la non-conformité de la procédure de sa suspension au règlement intérieur et statut de l’UPG.

Le secrétaire exécutif Mathieu Mboumba Nziengui, a pour sa part déclaré que « Ce congrès ne peut se tenir compte tenu du climat délétère qui prévaut actuellement au sein de l’UPG ». Il a suggéré que le congrès se tienne dans un climat serein, y compris après la réhabilitation du secrétaire général suspendu pour une durée de 6 mois.

Plusieurs fois renvoyé, ce congrès est l’origine de la discorde et du climat de tension que prévaut actuellement au sein de l’UPG à cause de la guerre de leadership.

Au cours d’une assemblée générale extraordinaire convoquée par les responsables des différentes fédérations et fractions de l’UPG, le 28 mars dernier à Libreville, les délégués du Moyen-Ogooué, de la Ngounié, de l’Ogooué-Maritime, de la Nyanga, de l’Estuaire et ceux des localités de Makokou et Bifoun, ont décidé, à l’unanimité, de la destitution de Mathieu Mboumba Nziengui pour violation des statut et règlement intérieur depuis des lunes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here