ecole-informatique_ectei.fr_La société de téléphonie mobile Airtel Gabon à travers le concept « Former ma génération-Gabon 5000 » et l’Organisation des nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), ont lancé lundi dernier, à Libreville, un ambitieux projet de formation de 5000 jeunes dans les métiers des Technologies de l’information et de la communication (TIC) et l’entreprenariat.

La formation prévue pour durer 3 ans a été lancée en présence des ministres gabonais de l’Education nationale, Ida Reteno Assonouet et de l’Economie numérique, Pastor Ngoua Neme, du directeur général d’Airtel Gabon, Olivier Hervé Njapoum et du directeur du bureau régional de l’UNESCO pour l’Afrique centrale, Loïtéohin Félix Ye

Le ministre de l’éducation qui, voit dans cette démarche l’expression de la lutte contre le chômage des jeunes. Un projet qu’elle juge déjà générateur de nombreux emplois, car « Il vise à favoriser l’intégration des jeunes dans le monde professionnel en incitant certains à s’orienter vers des expériences d’auto-emploi et de création d’entreprises individuelles ou collectives », a déclaré Mme Reteno Assonouet.

Pour le directeur régional de l’UNESCO pour l’Afrique centrale, Loïtéohin Félix Ye, l’acte est remarquable, du fait de l’envergure de son financement 2,4 de FCFA.

« Former près de 5000 jeunes à la maîtrise des technologies de l’information et de la communication, c’est constituer au sein de la nation gabonaise une masse critique de compétences, de talents, d’innovateurs et d’entrepreneurs qui seront autant de piliers et de pionniers, porteurs d’une émergence maîtrisée de l’intérieur » a-t-il affirmé.

Un élan en adéquation avec la vision du président gabonais, Ali Bongo Ondimba dont l’une des orientations est de doter le pays d’une économie forte et prospère. L’ambition, a dit M Yé, « est celle de vos partenaires du secteur privé et de la coopération internationale, déterminés à accompagner ce qui apparaît comme un devoir de solidarité générationnelle, à savoir : faire de la jeunesse gabonaise, la pierre angulaire d’un développement durable ».

C’est d’apparence tout le sens donné à l’engagement de l’entreprise citoyenne Airtel Gabon.

« Il est donc important que la jeunesse africaine s’approprie ces technologies afin de devenir des acteurs clés de la nouvelle économie, celle que dessine déjà la société de l’information en gestation. C’est sans doute pour cette raison que la promotion des TIC est devenue l’une des priorités des gouvernants africains”, a affirmé M. Njapoum, ajoutant que cette priorité est également celle de son entreprise.

selon lui, les TIC intègrent le cœur de métier d’Airtel Gabon, raison pour laquelle l’opérateur leader de la téléphonie mobile soutient du gouvernement gabonais dans la vulgarisation des TIC auprès de la jeunesse gabonaise, à travers le programme « Former Ma Génération Gabon5000 ».

L’initiative qui court sur trois ans est entièrement financée par Airtel Gabon à hauteur de 2,4 milliards de FCFA. Ce programme comporte 4 composantes : l’initiation à l’outil informatique, le soutien scolaire par la formation à distance (E-learning), l’accompagnement à l’entreprenariat des jeunes et l’accompagnement métiers par des bourses de formation dans des domaines spécialisés.

Ces niveaux de formation donnent droit à une Attestation d’Initiation Informatique (AII) : niveau débutant et intermédiaire, et un Certificat d’Assistant Support IT (CASIT) couvrant sept filières métiers : Opérateur de Saisie Informatique, Assistant Helpdesk, Assistant Maintenance Informatique, Assistant Web/Multimédia, Assistant Aide Comptable, Assistant Réseau Informatique, Assistant Graphiste.

Ouvert aux jeunes scolarisés et non-scolarisés, âgés de 17 à 35 ans, ce programme prévoit la mise en place des plateaux techniques de formation basé sur un parc de 25 ordinateurs avec les programmes et accessoires requis sur 10 sites dans les 9 capitales provinciales du pays.

À différents niveaux de formation, des certifications sous le label IAI seront délivrées aux impétrants dans des domaines répondant aux besoins des jeunes et au marché de l’emploi, indique-t-on.

L’inscription au projet consiste pour les abonnés Airtel Gabon à envoyer par SMS le mot G5000 au numéro court et gratuit 118. Les autres potentiels participants au programme sur : www.gabon5000.ga. La formation débutera en juin prochain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here