Lancement à Libreville du projet d’appui à la lutte contre la corruption et le blanchiment des capitaux

Daniel Ona Ondo
Daniel Ona Ondo
Le Premier ministre gabonais, Daniel Ona Ondo a, dans le cadre de l’opérationnalisation du document stratégique national, procédé, mardi à Libreville, au lancement officiel du projet d’appui à la lutte contre la corruption et le blanchiment des capitaux, a constaté l’AGP.

« Le lancement du projet a pour vocation d’accélérer la matérialisation de la vision du Chef de l’Etat et de réduire une bonne appropriation de la stratégie nationale de lutte contre la corruption et le blanchiment des capitaux » a déclaré le Chef du Gouvernement, Pr. Daniel Ona Ondo.

La cérémonie de lancement, a été caractérisée par des échanges fructueux qui doivent, à terme, déboucher sur l’opérationnalisation du cadre de gestion du projet, ainsi que sur la mobilisation de financements complémentaires que le gouvernement, d’après le Premier ministre gabonais, se fera le devoir d’entériner.

La mise en œuvre de la stratégie, selon lui, permettra d’asseoir les bases de la prise en compte, par l’ensemble des acteurs du développement du Gabon, des meilleures pratiques en matière de gestion des affaires publiques. Cette application suppose, toujours d’après le Premier ministre gabonais, l’implantation d’outils de travail et la réalisation des évaluations tous azimuts selon l’approche « prévention-éducation-conditions-incitation-sanctions.

Aussi, les acteurs ont-ils été invités à vulgariser au mieux les articulations de la Stratégie nationale dont la Commission nationale de lutte contre l’enrichissement illicite (CNLCEI) et l’Agence nationale d’investigation financière (Anif), demeurent les principaux points focaux, au centre du dispositif.

La présente cérémonie, a été également, une occasion, de préparer au mieux les dix secteurs prioritaires ciblés par le projet et de renforcer le rôle de coordination de l’action gouvernementale, ainsi que le renforcement de la communication et de la visibilité des actions de lutte contre la corruption et le blanchiment des capitaux.

Les secteurs prioritaires qui concernent, entre autres, le budget d’investissement et les marchés publics ; le secteur privé et climat des affaires ; la décentralisation ; l’éducation ; les finances (douanes, impôts, trésor) ; la forêt et l’environnement ; les mines et les industries extractives ; la santé publique ; les transports et la justice.

Le président de CNLCEI, Dieudonné Odounga Awassi, a précisé à ce propos que les différents organes intervenant sont, le comité de pilotage au niveau politique, le comité de coordination (Comcor) au niveau opérationnel, les comités de lutte (au sein des administrations publiques, organismes publics et parapublics) au niveau de la base et la coalition nationale composée des membres de la société civile.

M. Odounga Awassi, a rappelé que la synergie des actions des acteurs de lutte contre la corruption et le blanchiment des capitaux permettra au Gabon de mener un combat davantage efficace car, « unis, nous serons forts et nous vaincrons ce fléau mondial jusqu’à le rendre à l’état résiduel », a-t-il conclu.

En 2010, à l’initiative de la commission nationale de lutte contre l’enrichissement illicite et de l’Agence nationale d’investigation financière (ANIF), avec l’appui technique et financier du programme des Nations unies pour le développement (PNUD), une étude-diagnostic de la lutte contre la corruption et le blanchiment des capitaux au Gabon a permis d’avoir une information globale sur le phénomène et cerner de façon précise les dysfonctionnements ou insuffisances de toutes natures des dispositifs actuels de lutte contre ce fléau.

Cette étude dont les résultats ont permis l’élaboration de la présente stratégie nationale sur la question, a particulièrement révélé que l’opinion gabonaise n’a pas une lisibilité claire des actions et mesures prises dans le cadre de la lutte contre la corruption et le blanchiment des capitaux et que cela nourrit et renforce une perception négative des structures de lutte.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Le Gabon face au Covid-19 : Le Dr Adrien Mougougou douche l’optimisme d’Ali Bongo

Le Gabon a certes construit ou rénové des hôpitaux, acheté du matériel ces dernières années, mais cela ne suffit pas pour une riposte efficace...

Suicide manqué de Brice Laccruche en prison : Du flou gaussien et des questions

Brice Laccruche Alihanga aurait tenté de suicider le 21 mai à la prison centrale de Libreville où il détenu depuis décembre 2019 pour détournements...

Conseil interministériel : Neuf projets de textes législatifs et règlementaires examinés

L’équipe conduite par Julien Nkoghe Bekale a mis à profit la célébration de l’Ascension pour passer au crible plusieurs projets de textes législatifs et...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Covid-19 : dangereuses négligences des gestes barrières dans l’arrière-pays

À l’intérieur du pays, le Covid-19 semble désormais accélérer sa vitesse de contagion. Malgré ce fait, les populations affichent une certaine négligence dans l'hinterland....

Récession : Les petits opérateurs économiques à la peine

Les petits opérateurs économiques sont parmi ceux qui subissent les pertes les plus lourdes depuis la mise en application des mesures barrières face à...

Eau et électricité : la SEEG revoit les critères de la gratuité

La Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG) a déclenché, lundi 25 mai 2020, sa deuxième phase de distribution gratuite d'eau et d'électricité décidée...

Recensement des agents publics : la deuxième phase en cours

La deuxième phase de l'opération de recensement biométrique des agents publics est effective depuis le début de la semaine en cours. Cette phase est essentiellement...

L’armée française dément avoir importé des vaccins au Gabon

En pleine pandémie de coronavirus, les réseaux sociaux s’étaient enflammés, mi-mai, suite à l’arrivée par avion français d’une boîte avec inscription “sérums, réactifs et...