nantes_2Paris, 19 juin (Gabonews) – L’opposant du régime de Libreville, Daniel Mengara qui s’est rendu, ce vendredi, à Nantes pour récupérer officiellement l’acte de naissance du président gabonais, Ali Bongo Ondimba, a refusé de montrer ou de brandir publiquement ledit document à polémique aux gabonais proches du président de la République.
Daniel Mengara, éclaboussé par la vérité qui atteste que le successeur d’Omar Bongo Ondimba n’est pas originaire du Nigeria, a jugé plausible de bloquer l’acte de naissance du président Ali Bongo suscitant ainsi une vive tension des gabonais venus très nombreux devant la mairie de Nantes.

Ironie du sort pour l’opposant gabonais, des supporters du président gabonais qui étaient présents dans la salle pendant la remise de l’acte de naissance à polémique, ont profité de filmer la séance et le document.

« Dans tous les cas, le document pourra être demandé à nouveau. Mengara ignore que le document a été déjà filmé et publié », a lancé un proche d’Ali Bongo Ondimba.

On rappelle que le 5 juin dernier, une délégation de gabonais composée de Marie Avorbang, Désiré Ename, Jean-Michel Mounguengui , Jules Florent Eya, Daniel Mengara… s’est présentée auprès des autorités françaises à Nantes – Service Central d’Etat-Civil- pour demander qu’on leur délivre l’acte de naissance de l’actuel président du Gabon, Ali Bongo Ondimba.

Vu le raffut fait devant ce service à Nantes, ils ont obtenu des autorités que l’acte de naissance d’Ali Bongo, s’il existe, leur serait remis le 19 juin 2015.

Jacques Jarele SIKA

1 COMMENTAIRE

  1. Gabonews, vous faites quel genre de journalisme? Vous n’avez pas vu Mengara lire l’extrait d’acte de naissance dans une vidéo?

    Vous êtes comment? Il a refuser de donner l’acte ou montrer l’acte où?

Répondre à Mabongoga Annuler la réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here