FILIATION A OMAR BONGO: report du procès en appel d’Onaida Bongo contre Ali Bongo

C’est finalement au 8 octobre prochain qu’a été renvoyé hier à Nantes, en France, l’appel en référé d’une des filles d’Omar Bongo Ondimba, Onaïda Maïsha Bongo Ondimba, enfant qu’il a eu avec Chantal Myboto. La sœur consanguine supposée d’Ali Bongo réclame que l’acte de naissance de l’actuel président du Gabon soit versé au dossier de succession, en vue du partage de l’héritage légué par feu Omar Bongo Ondimba aux siens.

Le report a été demandé par l’avocat d’Ali Bongo. Sauf que le parquet a estimé que ce report ne pouvait s’étaler sur plusieurs mois, comme souhaité par la défense.

Pour rappel, parmi les 53 héritiers déclarés d’Omar Bongo Ondimba, seul l’actuel président du Gabon n’aurait pas versé à ce jour au dossier, son acte de naissance, relève Eric Moutet, avocat d’Onaïda Maïsha Bongo Ondimba, à l’origine de cette saisine des juridictions françaises.

Début février dernier, Onaïda Maïsha Bongo Ondimba avait sollicité une copie de l’acte de naissance d’Ali Bongo auprès du procureur de la République de Nantes. Une fin de non-recevoir lui a été opposée le 16 mars par le parquet de cette ville française, qui lui avait signifié que seul le notaire chargé de la succession avait qualité d’exiger cet acte d’état civil au parquet. D’où sa saisine du tribunal de grande instance, en référé.

Précisons que l’officier d’état civil de Nantes, qui avait déjà déclaré en novembre 2014 ne pas détenir ce document, s’est récemment rebiffé le 18 juin dernier, en dévoilant à l’opinion ce qui s’apparente à un nouveau vrai-faux acte de naissance d’Ali Bongo vraisemblablement issu de ses archives. Document dont l’autenhticité prête à controverse, au regard de grossières incohérences.

Imony Kombile Giowou

Article publié le 25 septembre 2015

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Coronavirus au Gabon : point journalier du 29 juillet 2020

Gabon Matin vous livre le point journalier du Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus au Gabon...

Covid-19 : quand les chiffres alarment un peu

Il est difficile de ne pas ciller lorsque les autorités sanitaires déclarent qu'une seconde vague de l'épidémie n'est qu'une vue de l'esprit. La première...

Réouverture des espaces clos : s’entourer de tous les garde-fous

La crainte d'une nouvelle flambée épidémique, à la suite de la levée, le 30 juin dernier, des restrictions dans notre pays semble lentement se...

Ossouka Raponda face au soutien de sa communauté ethnique : La République au village

N’en déplaise aux porte-parole autoproclamés des Mpongwè, le Premier ministre n’est pas choisi au sein d’une communauté ethnique. Il est choisi au sein de...

Majorité : vers la révision de la charte ?

Le dialogue fait partie du triptyque du Parti démocratique gabonais (PDG), "Dialogue-Tolérance-Paix". La hiérarchie de cette formation politique y tient absolument, en ce sens...

Covid-19 : Pas de seconde vague de contamination au Gabon

Cumulant encore sa fonction de porte-parole du Comité de pilotage du plan de riposte contre le Covid-19 (Copil) avec celui du ministre de la...

Suivez-nous!

1,338FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Coronavirus au Gabon : point journalier du 29 juillet 2020

Gabon Matin vous livre le point journalier du Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus au Gabon...

Covid-19 : quand les chiffres alarment un peu

Il est difficile de ne pas ciller lorsque les autorités sanitaires déclarent qu'une seconde vague de l'épidémie n'est qu'une vue de l'esprit. La première...

Réouverture des espaces clos : s’entourer de tous les garde-fous

La crainte d'une nouvelle flambée épidémique, à la suite de la levée, le 30 juin dernier, des restrictions dans notre pays semble lentement se...

Ossouka Raponda face au soutien de sa communauté ethnique : La République au village

N’en déplaise aux porte-parole autoproclamés des Mpongwè, le Premier ministre n’est pas choisi au sein d’une communauté ethnique. Il est choisi au sein de...

Majorité : vers la révision de la charte ?

Le dialogue fait partie du triptyque du Parti démocratique gabonais (PDG), "Dialogue-Tolérance-Paix". La hiérarchie de cette formation politique y tient absolument, en ce sens...