Téléphonie : les perspectives d’Heiko Schlittke à la tête d’Airtel Gabon

Récemment nommé à la direction générale d’Airtel Gabon, Heiko Schlittke, en poste désormais à Libreville, s’est épanché, le vendredi 25 septembre 2015, sur les perspectifs et les objectifs qui sont les siens à la tête de cette entreprise de téléphonie mobile au Gabon.

Dirigeant d’entreprise chevronné, avec plus de 20 ans d’expérience ; directeur général de Airtel Malawi avant sa nomination au Gabon, Heiko Schlittke a tenu à effectuer une prise de contact avec les journalistes du Gabon, à la faveur d’un déjeuner de presse, afin de leur présenter la vision de cette entreprise, au niveau national, ses services ainsi que les projets à venir. «Nous sommes une boite de communication et votre métier c’est de communiquer et d’informer le public. C’est donc naturel que nous nous rencontrions pour échanger notamment à propos de ce que nous faisons et pour vous fournir des informations en détail», a-t-il tenu à souligner.

Il faut dire que dès l’annonce de sa nomination le cap était fixé, en ceci que Christian de Faria, le chef de la direction d’Airtel Afrique, avait déclaré: «en tant que directeur pour le Gabon, Heiko sera responsable de la croissance vigoureuse de notre part de marché, de l’amélioration de notre compétitivité à travers un réseau de qualité supérieure et de la construction d’un modèle de distribution solide». Ce sont donc ces objectifs qu’il a présentés en commençant par les services offerts à sa clientèle par Airtel Gabon. Lesquels sont basés sur la voix, le data et le mobile banking à travers Airtel money. Heiko Schlittke a donc expliqué les avantages de tous ces services, s’appesantissant sur Airtel money qui est un moyen efficace de règlement des opérations financières, des achats, entre autres. Ce service permet de disposer de son argent à tout moment, a-t-il expliqué, ajoutant que l’on enregistre aujourd’hui 80% de croissance via l’e-commerce, c’est-à-dire le commerce par Internet.

Abordant la téléphonie de troisième génération (3G) lancée au Gabon, mais qui n’a pas forcément eu le résultat escompté, il a dit reconnaître qu’il y a eu quelques problèmes. «La fréquence n’était pas suffisamment large. Et ces problèmes sont désormais en train d’être rectifiés», a-t-il déclaré.

La 4G ne sera pas lancée si les points critiques ne sont pas évalués et ajustés, a-t-on noté. «Très bientôt, nous allons lancer notre réseau 4G. La date sera précisée prochainement… très bientôt. Nous vous informerons également des travaux qui sont en train d’être faits pour améliorer les services de base, les services de 2G, les services de 3G pour s’assurer qu’ils sont à la hauteur des attentes de notre clientèle», a expliqué le directeur général d’Airtel Gabon, non sans souligner que la 4G a un plus large débit et facilite de nombreuses opérations de toutes natures liées à internet. Et de prendre l’exemple de la médecine où l’on peut visiter un hôpital grâce à la bande passante de la 4G, de même que le médecin peut donner un conseil presqu’en direct. «La 4G va améliorer la situation des entreprises qui ont besoin de grande bande passante pour leur travail au niveau de la centralisation des données», a-t-il indiqué le nouveau patron d’Airtel Gabon.

Comptant parmi les leaders de son domaine dans le pays, Airtel Gabon n’oublie pas pour autant ses activités sociétales. La compagnie avait déjà signé, le 17 octobre 2014, un partenariat avec l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco). Portant sur un projet baptisé «Former ma génération : Gabon 5000», ce partenariat vise à former plus de 5000 jeunes Gabonais aux technologies de l’information et de la communication pendant une période de 3 ans. L’initiative permettra ainsi de réaliser la vision du président de la République gabonaise, Ali Bongo Ondimba, qui aspire à une formation qualifiante pour la jeunesse africaine, sous l’appellation «Train My Generation», lancée en 2013 à l’issue de la 2e édition du New York forum Africa (Nyfa).

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Pétrole : Le premier trimestre de Total Gabon plombé par le Covid-19

La filiale locale du géant des services pétroliers français, Total, accuse au premier trimestre de l’année en cours un résultat net de 8 millions...

PIP 2015/Prime Covid-19 : Les Affaires sociales veulent leur part

Le Syndicat national des travailleurs du secteur social (Synatrass) est monté au créneau le 30 mai pour réclamer au Premier ministre de réparer les...

Crowd1 & Coffre 2 Lux : Les mises en gardes du gouvernement

Interpellé dans l’article «Alerte à l’escroquerie : «Coffre 2 Lux» est au Gabon, «Crowd1» arrive» (lire «Alerte à l’escroquerie : Coffre 2 Lux est...

Sogatra : Les agents déflatés toujours à la diète

Abandonnés à eux-mêmes depuis près d’un an et confrontés à des situations difficiles, le Collectif des agents déflatés de la Société gabonaise de transport...

Patrichi Christian Tanasa révoqué du conseil d’administration de Total Gabon

L’assemblée générale ordinaire des actionnaires de Total Gabon, réunie le 29 mai dernier à Libreville, a adopté, entre autres résolutions agréées par son Conseil...

Le gouvernement gabonais bat campagne contre Crowd1 et Coffre 2 Lux

Le ministère de l’Economie et des Finances dans un communiqué recommande au public d’éviter tout recours aux services en ligne dénommés Crowd1 et Coffre...

Suivez-nous!

1,335FansLike
125FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Baisse du nombre de cas positifs les weekend: les explications du Copil

En médaillon, le Docteur Guy Patrick Obiang Ndong, vice-président du Comité de pilotage du Plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus...

Pétrole : Le premier trimestre de Total Gabon plombé par le Covid-19

La filiale locale du géant des services pétroliers français, Total, accuse au premier trimestre de l’année en cours un résultat net de 8 millions...

PIP 2015/Prime Covid-19 : Les Affaires sociales veulent leur part

Le Syndicat national des travailleurs du secteur social (Synatrass) est monté au créneau le 30 mai pour réclamer au Premier ministre de réparer les...

Crowd1 & Coffre 2 Lux : Les mises en gardes du gouvernement

Interpellé dans l’article «Alerte à l’escroquerie : «Coffre 2 Lux» est au Gabon, «Crowd1» arrive» (lire «Alerte à l’escroquerie : Coffre 2 Lux est...

Sogatra : Les agents déflatés toujours à la diète

Abandonnés à eux-mêmes depuis près d’un an et confrontés à des situations difficiles, le Collectif des agents déflatés de la Société gabonaise de transport...