Standard & Poor’s maintient la note du Congo-Brazzaville

Brazzaville conserve sa note “B” attribuée par l’agence Standard & Poor’s à ses obligations souveraines de longue et de courte maturité, avec des perspectives stables. Dans une étude dont la version française a été publiée le 1er octobre, S&P justifie sa décision par le niveau “relativement faible de la dette publique du Congo-Brazzaville depuis les allègements récemment accordés”.

Dans son rapport, Standard & Poor’s, qui avait abaissé d’un cran la note de Brazzaville en février dernier, rappelle cependant que “les notes de la République du Congo sont contraintes par une faible efficacité institutionnelle et de faibles niveaux de revenu, le risque de transition présidentielle, la forte dépendance budgétaire, extérieure et économique vis-à-vis du pétrole, ainsi qu’une flexibilité monétaire limitée”.

Le Congo-Brazzaville accuse le coup du recul des cours du pétrole (en baisse de plus de 50 % sur un an), qui représentait 50 % de la production économique du pays, 3/4 des recettes publiques et plus de 80 % de ses exportations en 2014.

S&P note que le solde budgétaire du Congo s’est creusé depuis 2014 en conséquence « des lourdes dépenses d’équipement engagées à l’occasion des Jeux africains de septembre 2015 et des faibles recettes pétrolières ». « Nous nous attendons à ce que le solde budgétaire du Congo enregistre un déficit moyen de -2,3% du PIB sur la période 2015-2018, contre un excédent moyen de 8,2% en 2010-2014″, écrit S&P.

Nominal

La croissance du PIB réel est attendue à +3 % en 2015 (contre +6 % en 2014) et devrait être “d’un peu moins de 5 % en 2015-2018”. Toutefois, avertit S&P, le PIB nominal du pays en dollars américains devrait reculer de -21,4 % cette année à 11 milliards de dollars (-4,2 % à 6 731 milliards de F CFA, son plus faible niveau depuis 2010).

L’endettement public, tombé à 21,1 % du PIB en 2010 après les annulations de dettes accordées par les bailleurs de fonds, était de 45,2 % du PIB l’an dernier selon les estimations de S&P et devrait grimper à 56,6 % cette année avant de revenir progressivement à 46,8 % du PIB d’ici 2018.

Le taux de croissance réel des exportations, estimé à +12 % en 2014, pourrait chuter à +2 % en 2015-2016, avant de remonter légèrement à +3 % en 2017-2018 estime l’agence de notation.

Le déficit du compte courant, qui était de -3,2 % du PIB en 2013 et -6 % en 2014 devrait atteindre -9,7 % cette année ; celon S&P, le Congo-Brazzaville ne devrait retrouver un solde positif (+1,9 %) qu’en 2018. La balance commerciale reste néanmoins nettement positive : +32,2 % du PIB attendu en 2015.

Infrastructures

S&P reste plus optimiste concernant la croissance du secteur non-pétrolier : “Nous prévoyons que les investissements dans les infrastructures (notamment le réseau routier et l’électricité) et les services (comme la banque, les transports et la communication) prendront le relais pour alimenter la croissance non pétrolière. Nous tablons sur la poursuite de la lente diversification de l’économie, qui deviendra à terme moins dépendante du pétrole”.

Enfin, “bien que cela soit peu probable à moyen terme”, l’agence de notation laisse ouverte la possibilité d’une amélioration de la note du Congo, si le pays “semble en mesure de reconstituer durablement son actif budgétaire et d’éviter d’alourdir sa dette publique rapportée au PIB ces quatre prochaines années. C’est une éventualité si nos prévisions actuelles de cours pétroliers s’avèrent excessivement prudentes”.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Centrafrique: la Russie annonce le départ de renforts déployés dans le pays

Alors que la pression s’est accentuée sur la capitale, Bangui, cette semaine, la Russie a informé les Nations unies du départ d’un des éléments...

Le Gabon se dote d’une usine de médicaments génériques – Afrique économie

Le Gabon vient de terminer la construction d’une usine de fabrication des médicaments génériques. Baptisée Santé pharmaceutique, l’usine située dans la Zone économique spéciale...

Elections 2021 en Afrique : qui sont ces vieux présidents éternels candidats

Ils ont l'expérience des élections. Beaucoup d'expérience. Qui sont ces candidats à leur propre succession, recordmen de la longévité au pouvoir, déclarés ou attendus...

Gabon: en deux jours l’effectif de la Mairie de Libreville passe de 2320 à 3245

C’est ce qui ressort d’un rapport sur l’effectif des agents de la Mairie de Libreville. En effet, ce rapport qui comprend les résultats du...

Covid-19 : seulement 14 jours et déjà près de 250 nouveaux cas en janvier 2021

Deux semaines seulement après le début de la nouvelle année, le Gabon est en passe de battre son propre record du nombre de nouvelles...

Sénatoriales 2021 : le nouveau découpage électoral des 52 sièges de sénateurs au Gabon

Alors que le calendrier des sénatoriales vient d’être fixé par le Centre gabonais des élections (CGE), la rédaction d’Info241 revient sur le nouveau découpage...

Suivez-nous!

1,549FansLike
125FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Centrafrique: la Russie annonce le départ de renforts déployés dans le pays

Alors que la pression s’est accentuée sur la capitale, Bangui, cette semaine, la Russie a informé les Nations unies du départ d’un des éléments...

Le Gabon se dote d’une usine de médicaments génériques – Afrique économie

Le Gabon vient de terminer la construction d’une usine de fabrication des médicaments génériques. Baptisée Santé pharmaceutique, l’usine située dans la Zone économique spéciale...

Elections 2021 en Afrique : qui sont ces vieux présidents éternels candidats

Ils ont l'expérience des élections. Beaucoup d'expérience. Qui sont ces candidats à leur propre succession, recordmen de la longévité au pouvoir, déclarés ou attendus...

Gabon: en deux jours l’effectif de la Mairie de Libreville passe de 2320 à 3245

C’est ce qui ressort d’un rapport sur l’effectif des agents de la Mairie de Libreville. En effet, ce rapport qui comprend les résultats du...

Covid-19 : seulement 14 jours et déjà près de 250 nouveaux cas en janvier 2021

Deux semaines seulement après le début de la nouvelle année, le Gabon est en passe de battre son propre record du nombre de nouvelles...