Le projet de loi de finance pour l’exercice 2016 a été fixé à 2626 milliards de FCFA contre 26651,2 milliards de FCFA en 2015, soit une baisse de 25,2 de FCFA, a annonce un communiqué du conseil des ministres tenu jeudi, à Libreville.
Selon le communiqué les dépenses ont été arrêtées à 2152,2 milliards de FCFA, en registrant ainsi une baisse de 4% par rapport au budget rectificatif de 2015.

Elles sont composées des charges financières de la dette, des dépenses de fonctionnement, des dépenses d’investissement et des autres dépenses, indique le texte.

Les dépenses d’investissement quant elles, poursuit le document, se situent à 562,8 milliards de FCFA dont 382,1 milliards de FCFA au titre des projets bénéficiant de financements extérieurs.

La programmation des dépenses d’investissement servira principalement à la poursuite de la mise en œuvre du schéma directeur national d’infrastructures et à la réalisation des chantiers de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) que le Gabon accueillera en 2017, conclu le communiqué.

L’adoption de ce projet de loi de finance 2016 intervient dans un contexte marqué par la crise du pétrole, une ressource qui participe à plus de 60% au budget de l’Etat gabonais.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here