À Port-Gentil, John Nambo appelle à se mobiliser derrière Jean Ping

Membre de l’Union nationale, le Souverainiste John Nambo a organisé, les 8 et 9 octobre derniers à Port-Gentil, une causerie et appelé à soutenir Jean Ping pour la prochaine présidentielle.

Deux causeries, à PG2 et au quartier Centre social dans le 2e arrondissement ont donné l’occasion au Souverainiste John Nambo d’évoquer les raisons de soutenir Jean Ping. Pour l’éminent professeur de droit, l’ancien président de la Commission de l’Union africaine est aujourd’hui la personnalité la mieux placée pour amener l’alternance au Gabon. Il s’appuie notamment sur la grande expérience de Jean Ping tant sur le plan national qu’international et sur l’importance de son carnet d’adresses pour justifier ce choix. Pour John Nambo en effet, le plus difficile ce n’est pas gagner l’élection présidentielle mais prendre le pouvoir après la victoire. «L’opposition a souvent gagné les élections mais n’a jamais réussi à prendre le pouvoir. Il s’agit de faire en sorte que le vainqueur de l’élection en 2016 aille à la présidence de la République», a-t-il relevé.

Pour que l’opposition remporte l’élection, elle doit se préparer en conséquence, et cette préparation passe, selon Nambo, par une désignation dans un meilleur délai d’un candidat. «A qui profitent les attitudes d’attente ?» s’est-il interrogé, non sans s’en prendre à ceux qui voient d’un mauvais œil la tournée de Jean Ping à l’intérieur du pays. «Nous nous battons avec l’ensemble de l’opposition pour obtenir la transparence électorale en 2016. Mais il va sans dire que nous devons en même temps nous préparer. C’est dans cette logique que s’inscrit la tournée de Ping. Supposons que l’on nous donne ce que nous réclamons à trois mois de l’élection; est-ce à ce moment que nous allons nous mettre sur le terrain ? Quelle chance aurons-nous devant le candidat du PDG qui se sera sans aucun doute pris bien plus tôt ? Arrêtons de rêver !» a-t-il martelé.

Répondant à ceux qui veulent disqualifier Ping en mettant en avant le temps passé dans le système à l’origine de l’état actuel du pays, le professeur Nambo a évoqué un manque de logique qui cache des objectifs inavoués. Il déclare ne pas comprendre que ceux qui ont massivement soutenu Mba Obame qui lui aussi a fait partie du système puissent aujourd’hui s’appuyer sur cet argument pour chercher à écarter Ping de la course. «Les choses changeront malheureusement par des gens qui ont été avec le système. Remarquez que tous les opposants charismatiques ont été dans le système, c’est peut être là aussi la chance de cette opposition. Car vous ne pouvez pas aller balayer une maison dont vous ignorez les coins et recoins», s’est justifié le professeur de droit.

John Nambo doute enfin de la volonté du pouvoir à offrir les conditions de transparence favorables à une alternance à la tête du pays, mais surtout s’étonne du fait que les mêmes qui considèrent Ali Bongo comme étant illégitime attendent paradoxalement beaucoup de lui. La victoire en 2016 passe donc, selon lui, par l’union et le rassemblement de l’opposition autour de la candidature de Ping. La mobilisation et la détermination du peuple sont tout aussi indispensables pour venir à bout d’un pouvoir «sérieusement fragilisé». «Il y a des facteurs favorables qui font que le fruit est quasiment mûr. Ils vont encore tirer, c’est possible mais si le peuple est déterminé et mobilisé, je crois qu’ils n’auront pas le temps de tirer. Aucune dictature ne peut venir à bout d’un peuple déterminé. La balle est dans votre camp», a lancé l’envoyé de Jean Ping aux habitants de PG2.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Centrafrique: la Russie annonce le départ de renforts déployés dans le pays

Alors que la pression s’est accentuée sur la capitale, Bangui, cette semaine, la Russie a informé les Nations unies du départ d’un des éléments...

Le Gabon se dote d’une usine de médicaments génériques – Afrique économie

Le Gabon vient de terminer la construction d’une usine de fabrication des médicaments génériques. Baptisée Santé pharmaceutique, l’usine située dans la Zone économique spéciale...

Elections 2021 en Afrique : qui sont ces vieux présidents éternels candidats

Ils ont l'expérience des élections. Beaucoup d'expérience. Qui sont ces candidats à leur propre succession, recordmen de la longévité au pouvoir, déclarés ou attendus...

Gabon: en deux jours l’effectif de la Mairie de Libreville passe de 2320 à 3245

C’est ce qui ressort d’un rapport sur l’effectif des agents de la Mairie de Libreville. En effet, ce rapport qui comprend les résultats du...

Covid-19 : seulement 14 jours et déjà près de 250 nouveaux cas en janvier 2021

Deux semaines seulement après le début de la nouvelle année, le Gabon est en passe de battre son propre record du nombre de nouvelles...

Sénatoriales 2021 : le nouveau découpage électoral des 52 sièges de sénateurs au Gabon

Alors que le calendrier des sénatoriales vient d’être fixé par le Centre gabonais des élections (CGE), la rédaction d’Info241 revient sur le nouveau découpage...

Suivez-nous!

1,536FansLike
125FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Centrafrique: la Russie annonce le départ de renforts déployés dans le pays

Alors que la pression s’est accentuée sur la capitale, Bangui, cette semaine, la Russie a informé les Nations unies du départ d’un des éléments...

Le Gabon se dote d’une usine de médicaments génériques – Afrique économie

Le Gabon vient de terminer la construction d’une usine de fabrication des médicaments génériques. Baptisée Santé pharmaceutique, l’usine située dans la Zone économique spéciale...

Elections 2021 en Afrique : qui sont ces vieux présidents éternels candidats

Ils ont l'expérience des élections. Beaucoup d'expérience. Qui sont ces candidats à leur propre succession, recordmen de la longévité au pouvoir, déclarés ou attendus...

Gabon: en deux jours l’effectif de la Mairie de Libreville passe de 2320 à 3245

C’est ce qui ressort d’un rapport sur l’effectif des agents de la Mairie de Libreville. En effet, ce rapport qui comprend les résultats du...

Covid-19 : seulement 14 jours et déjà près de 250 nouveaux cas en janvier 2021

Deux semaines seulement après le début de la nouvelle année, le Gabon est en passe de battre son propre record du nombre de nouvelles...