Ce Gabon que Ping voit apocalyptique

Pays « anéanti », géré « claniquement », quiétude incertaine sur les années à venir, en France, au côté de Jean-Pierre Cantegrit, président du groupe d’amitié France-Afrique centrale du Sénat, Jean Ping ne manque pas de qualificatifs alarmants pour décrire le Gabon. Mais est-ce bien la réalité ?

Dans les coulisses de l’organisation de la campagne présidentielle de 2016, Jean Ping cherche dans l’hexagone, des alliés incontournables, des vrais tenants de la politique africaine, des hommes qui pourraient soutenir son combat politique.

En France, au palais du Luxembourg début octobre, après avoir préalablement sollicité un entretien, c’est auprès de Jean-Pierre Cantegrit, président du groupe d’amitié France-Afrique centrale du Sénat, que l’opposant gabonais s’est confié. 2016 est proche, il faut donc déjà affiner sa stratégie pour faire tomber tous les adversaires.

Cette stratégie, c’est sur l’image du Gabon qu’elle s’applique en premier. Nul doute que ce sont les autorités actuellement en place que l’opposant cherche à atteindre. Sans retenue, ni mesure, l’opposant dresse un portrait apocalyptique du pays, ce pays selon lui « anéanti », dérouté de toute idéologie de démocratie de la presse et piloté «claniquement ». Un portrait difficilement accepté par Jean-Pierre Cantegrit qui juge ce descriptif de « dramatisé ».

Depuis le milieu de cette année, Jean Ping entreprend dans l’arrière-pays, des grands assauts politiques de séduction avec pour but ultime de mieux se faire connaître auprès des électeurs et de les amener à voter pour lui en 2016. Cette incursion politique se déroule normalement sans incident programmé de la part de l’autre camp.

Par ailleurs si l’année 2014 a été très mouvementée en raison d’une montée en puissance des crises sociales, le menu n’est plus au goût du quotidien national. A Libreville et à l’intérieur du pays, les évènements se déroulent normalement. La tempête de décembre 2014 n’est plus à l’affiche malgré quelques dossiers jusqu’ici toujours en instance d’éclairage.

Un certain débat idéologique distançant les deux classes politiques et leurs sympathisants est en cours dans le pays mais les dérapages physiques ne sont pas pour autant à l’ordre du quotidien des Gabonais. Alors, de quel pays apocalyptique parle Jean Ping?Le Gabon ? Pour s’offrir les faveurs politiques de certains dirigeants de l’hexagone a-t-on besoin de salir l’image du pays ? Si le Gabon est aussi chaotique que le présente l’opposant gabonais pourquoi l’Etat d’urgence n’est pas décrété par les organismes des Nations unies présentent sur le territoire national ?

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Centrafrique: la Russie annonce le départ de renforts déployés dans le pays

Alors que la pression s’est accentuée sur la capitale, Bangui, cette semaine, la Russie a informé les Nations unies du départ d’un des éléments...

Le Gabon se dote d’une usine de médicaments génériques – Afrique économie

Le Gabon vient de terminer la construction d’une usine de fabrication des médicaments génériques. Baptisée Santé pharmaceutique, l’usine située dans la Zone économique spéciale...

Elections 2021 en Afrique : qui sont ces vieux présidents éternels candidats

Ils ont l'expérience des élections. Beaucoup d'expérience. Qui sont ces candidats à leur propre succession, recordmen de la longévité au pouvoir, déclarés ou attendus...

Gabon: en deux jours l’effectif de la Mairie de Libreville passe de 2320 à 3245

C’est ce qui ressort d’un rapport sur l’effectif des agents de la Mairie de Libreville. En effet, ce rapport qui comprend les résultats du...

Covid-19 : seulement 14 jours et déjà près de 250 nouveaux cas en janvier 2021

Deux semaines seulement après le début de la nouvelle année, le Gabon est en passe de battre son propre record du nombre de nouvelles...

Sénatoriales 2021 : le nouveau découpage électoral des 52 sièges de sénateurs au Gabon

Alors que le calendrier des sénatoriales vient d’être fixé par le Centre gabonais des élections (CGE), la rédaction d’Info241 revient sur le nouveau découpage...

Suivez-nous!

1,548FansLike
125FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Centrafrique: la Russie annonce le départ de renforts déployés dans le pays

Alors que la pression s’est accentuée sur la capitale, Bangui, cette semaine, la Russie a informé les Nations unies du départ d’un des éléments...

Le Gabon se dote d’une usine de médicaments génériques – Afrique économie

Le Gabon vient de terminer la construction d’une usine de fabrication des médicaments génériques. Baptisée Santé pharmaceutique, l’usine située dans la Zone économique spéciale...

Elections 2021 en Afrique : qui sont ces vieux présidents éternels candidats

Ils ont l'expérience des élections. Beaucoup d'expérience. Qui sont ces candidats à leur propre succession, recordmen de la longévité au pouvoir, déclarés ou attendus...

Gabon: en deux jours l’effectif de la Mairie de Libreville passe de 2320 à 3245

C’est ce qui ressort d’un rapport sur l’effectif des agents de la Mairie de Libreville. En effet, ce rapport qui comprend les résultats du...

Covid-19 : seulement 14 jours et déjà près de 250 nouveaux cas en janvier 2021

Deux semaines seulement après le début de la nouvelle année, le Gabon est en passe de battre son propre record du nombre de nouvelles...