Conseil économique et social: Quid du président depuis 45 jours ?

Depuis le 11 septembre 2015, date de la nomination de Paul Biyoghé Mba au gouvernement à la faveur d’un remaniement ministériel, le Conseil économique et social (CES) est sans président. Pourtant, les personnalités ne manquent pas pour occuper cette fonction.

Le profil : généralement un ancien ministre (à l’exception de Bouka-Bou-Nziengui, de Jean-Jacques Boucavel et d’Edmond Okemvélé).

L’âge : souvent entre 45 ans et 75 ans. Ainsi, les Edouard Alexis Mbouy’Boutzit, Louis-Gaston Mayila, Antoine de Padoue Mboumbou Miyakou et Paul Biyoghé Mba, ont été à la tête de cette institution. Aujourd’hui, dans certains milieux, on parle d’un retour de l’ancien ministre de l’Intérieur à la tête de cette institution dont il a assuré la présidence entre 2006 et 2012. A 78 ans – il est né en mars 1937 – Antoine de Padoue Mboumbou Miyakou est cité parmi les personnalités pouvant être désignées comme premier responsable du CES. Mais problème pour l’ancien élu de la Haute-Banio : sa province, la Nyanga, dispose déjà de «places de choix» dans le gouvernement (notamment un vice-Premier ministre, le ministre du Pétrole et le ministre de l’Education nationale) et dans la haute administration.

Autre personnalité citée pour le poste : Christophe Akagha Mba. Le nom de l’ancien ministre de l’Economie, puis des Mines, a été cité au tout-début après son éviction du gouvernement, mais selon une source proche du Palais du bord de mer, il lui serait réservé un poste d’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire en Afrique du Nord.

D’autres noms sont avancés, parmi les proches du président sortant de l’institution. On cite pêle-mêle Aurélien Ntoutoume, élu de Libreville, et Julien Nkoghé Békalé, élu du Komo-Mondah. Leur qualité de parlementaire ne gêne nullement. L’un ou l’autre démissionnerait de l’Assemblée nationale pour prendre la tête du CES. Avant sa nomination au CES en juin 2012, Paul Biyoghé Mba siégeait comme député à l’Assemblée nationale…

Mais celui dont le nom est plus fréquemment cité ces derniers jours est Adrien Nkoghé Essingone, actuel 3ème vice-président de l’Assemblée nationale. Ancien ministre de l’Habitat, ancien PCA de l’UGB, ancien directeur général du Crédit foncier du Gabon, de la SNBG et de la Caistab, l’élu du Komo-Océan – banquier et économiste de renom – verrait là une sorte de couronnement de sa carrière s’il était nommé à la présidence de la sixième institution de l’Etat (après la présidence de la République, le Sénat, l’Assemblée nationale, la Cour constitutionnelle et le Conseil national de la communication).

Pour le moment, la sixième institution du pays est toujours sans président. Depuis 45 jours, c’est le premier vice-président Raphaël Sadibi Bouka qui ne fait qu’assurer l’expédition des affaires courantes.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Centrafrique: la Russie annonce le départ de renforts déployés dans le pays

Alors que la pression s’est accentuée sur la capitale, Bangui, cette semaine, la Russie a informé les Nations unies du départ d’un des éléments...

Le Gabon se dote d’une usine de médicaments génériques – Afrique économie

Le Gabon vient de terminer la construction d’une usine de fabrication des médicaments génériques. Baptisée Santé pharmaceutique, l’usine située dans la Zone économique spéciale...

Elections 2021 en Afrique : qui sont ces vieux présidents éternels candidats

Ils ont l'expérience des élections. Beaucoup d'expérience. Qui sont ces candidats à leur propre succession, recordmen de la longévité au pouvoir, déclarés ou attendus...

Gabon: en deux jours l’effectif de la Mairie de Libreville passe de 2320 à 3245

C’est ce qui ressort d’un rapport sur l’effectif des agents de la Mairie de Libreville. En effet, ce rapport qui comprend les résultats du...

Covid-19 : seulement 14 jours et déjà près de 250 nouveaux cas en janvier 2021

Deux semaines seulement après le début de la nouvelle année, le Gabon est en passe de battre son propre record du nombre de nouvelles...

Sénatoriales 2021 : le nouveau découpage électoral des 52 sièges de sénateurs au Gabon

Alors que le calendrier des sénatoriales vient d’être fixé par le Centre gabonais des élections (CGE), la rédaction d’Info241 revient sur le nouveau découpage...

Suivez-nous!

1,549FansLike
125FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Centrafrique: la Russie annonce le départ de renforts déployés dans le pays

Alors que la pression s’est accentuée sur la capitale, Bangui, cette semaine, la Russie a informé les Nations unies du départ d’un des éléments...

Le Gabon se dote d’une usine de médicaments génériques – Afrique économie

Le Gabon vient de terminer la construction d’une usine de fabrication des médicaments génériques. Baptisée Santé pharmaceutique, l’usine située dans la Zone économique spéciale...

Elections 2021 en Afrique : qui sont ces vieux présidents éternels candidats

Ils ont l'expérience des élections. Beaucoup d'expérience. Qui sont ces candidats à leur propre succession, recordmen de la longévité au pouvoir, déclarés ou attendus...

Gabon: en deux jours l’effectif de la Mairie de Libreville passe de 2320 à 3245

C’est ce qui ressort d’un rapport sur l’effectif des agents de la Mairie de Libreville. En effet, ce rapport qui comprend les résultats du...

Covid-19 : seulement 14 jours et déjà près de 250 nouveaux cas en janvier 2021

Deux semaines seulement après le début de la nouvelle année, le Gabon est en passe de battre son propre record du nombre de nouvelles...