Prévoyance sociale : La Cnamgs suspend la polyclinique Saint André

La Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS), dans un communiqué publié le 22 octobre 2015, suspend la polyclinique Saint André pour une durée de 45 jours.

Par un communiqué daté du 19 octobre courant, le directeur général de la CNAMGS a annoncé la suspension de son partenariat avec la clinique Saint André, située à Akébé, dans le 3è arrondissement de Libreville. «La Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS) informe ses assurés que sa convention avec la polyclinique Saint André est suspendue à compter du 20 octobre 2015 pour une durée de 45 jours pour irrégularités aux prestations de santé», écrit Michel Mboussou, précisant : «Aucune prestation médicale réalisée dans cette polyclinique, pendant la période de suspension, ne sera pas prise en charge par la CNAMGS ». Par conséquent, les assurés «sont priés de bien vouloir s’orienter vers d’autres structures de soins conventionnées». «Ce n’est pas la première fois que la polyclinique Saint André est au cœur d’un scandale», notent les observateurs, qui expliquent qu’en 2013, «une famille avait porté plainte contre cette clinique pour homicide involontaire après que leur fille eut trouvé la mort à la suite d’une erreur médicale».

Cette suspension vient donc mettre en lumière les micmacs observés dans certains hôpitaux conventionnés où des médecins délivrent des soins fictifs pris en charge par la CNAMGS. Des irrégularités qui compromettent gravement les opérations de la CNAMGS, qui offre une gamme de services de santé couvrant l’ambulatoire, l’hospitalisation et les services d’évacuation médicale. Pour toutes ces prestations, 80% des coûts sont supportés par la CNAMGS tandis que les 20% restants sont pris en charge par les assurés, à l’exception des soins de maternité, couverts à 100%. L’introduction de l’assurance maladie obligatoire au Gabon est une expérience prometteuse. Mais, ce type de problème, conjugué à la difficulté de mise en commun des ressources, pourrait très vite avoir raison de cette initiative.

La CNAMGS a pour principale mission la prise en charge des frais liés aux prestations de santé et de maternité de la quasi-totalité des populations vivant au Gabon. Elle est chargée, parallèlement, de la gestion des prestations familiales des Gabonais économiquement faibles (GEF). Les objectifs de l’assurance maladie obligatoire sont de contribuer à l’amélioration de l’accès aux soins au profit de toutes les couches sociales en fournissant aux prestataires de santé des ressources additionnelles. Elle entend aussi garantir une meilleure solidarité nationale, notamment en faveur des plus démunis, et lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Centrafrique: la Russie annonce le départ de renforts déployés dans le pays

Alors que la pression s’est accentuée sur la capitale, Bangui, cette semaine, la Russie a informé les Nations unies du départ d’un des éléments...

Le Gabon se dote d’une usine de médicaments génériques – Afrique économie

Le Gabon vient de terminer la construction d’une usine de fabrication des médicaments génériques. Baptisée Santé pharmaceutique, l’usine située dans la Zone économique spéciale...

Elections 2021 en Afrique : qui sont ces vieux présidents éternels candidats

Ils ont l'expérience des élections. Beaucoup d'expérience. Qui sont ces candidats à leur propre succession, recordmen de la longévité au pouvoir, déclarés ou attendus...

Gabon: en deux jours l’effectif de la Mairie de Libreville passe de 2320 à 3245

C’est ce qui ressort d’un rapport sur l’effectif des agents de la Mairie de Libreville. En effet, ce rapport qui comprend les résultats du...

Covid-19 : seulement 14 jours et déjà près de 250 nouveaux cas en janvier 2021

Deux semaines seulement après le début de la nouvelle année, le Gabon est en passe de battre son propre record du nombre de nouvelles...

Sénatoriales 2021 : le nouveau découpage électoral des 52 sièges de sénateurs au Gabon

Alors que le calendrier des sénatoriales vient d’être fixé par le Centre gabonais des élections (CGE), la rédaction d’Info241 revient sur le nouveau découpage...

Suivez-nous!

1,536FansLike
125FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Centrafrique: la Russie annonce le départ de renforts déployés dans le pays

Alors que la pression s’est accentuée sur la capitale, Bangui, cette semaine, la Russie a informé les Nations unies du départ d’un des éléments...

Le Gabon se dote d’une usine de médicaments génériques – Afrique économie

Le Gabon vient de terminer la construction d’une usine de fabrication des médicaments génériques. Baptisée Santé pharmaceutique, l’usine située dans la Zone économique spéciale...

Elections 2021 en Afrique : qui sont ces vieux présidents éternels candidats

Ils ont l'expérience des élections. Beaucoup d'expérience. Qui sont ces candidats à leur propre succession, recordmen de la longévité au pouvoir, déclarés ou attendus...

Gabon: en deux jours l’effectif de la Mairie de Libreville passe de 2320 à 3245

C’est ce qui ressort d’un rapport sur l’effectif des agents de la Mairie de Libreville. En effet, ce rapport qui comprend les résultats du...

Covid-19 : seulement 14 jours et déjà près de 250 nouveaux cas en janvier 2021

Deux semaines seulement après le début de la nouvelle année, le Gabon est en passe de battre son propre record du nombre de nouvelles...