Report du lancement des «Cahiers économiques du Gabon»

La représentation nationale de la Banque mondiale a reporté à «une date ultérieure» le lancement de sa revue, initialement annoncée pour le 28 octobre prochain à Libreville.

A travers un communiqué rendu public le 26 octobre courant, la Banque mondiale indique que, pour des raisons indépendantes de sa volonté, elle ne pourra pas organiser, dans les délais annoncés, la cérémonie de lancement du premier numéro des Cahiers économiques du Gabon. Cet événement «est reporté à une date ultérieure qui sera communiquée dans les plus brefs délais», précise l’institution financière internationale, qui s’excuse pour ce contretemps.

Qu’à cela ne tienne, la cérémonie du 28 octobre prochain devait présenter les «Cahiers économiques du Gabon». Un premier numéro dont le thème annoncé est: «Protéger les pauvres en dépit du ralentissement de la croissance». Cet événement entrait dans le cadre du rendu des rapports périodiques et analyses de la situation économique des pays, les «Cahiers économiques du Gabon» se voulant un rapport concis et périodique de l’évolution et contraintes économiques du pays.

Publié une ou deux fois par an, ce rapport devrait permettre de faire le point de la situation économique et traiter d’un sujet particulier. Dans le communiqué annonçant son lancement, la Banque mondiale indiquait que les tendances économiques récentes et les perspectives macroéconomiques ainsi que la réduction de la pauvreté devraient y figurer en bonne place avec, à la clé, des recommandations quant à la mise en place d’un système de protection sociale efficace. «Ces cahiers économiques constituent donc une autre source d’information sur l’économie de chaque pays membre et une plateforme additionnelle de mobilisation, d’apprentissage et d’échange», précisait le communiqué rendu public à cet effet. Les «Cahiers économiques du Gabon» visent à partager les acquis et susciter un dialogue entre ceux qui cherchent à améliorer la gestion économique et à libérer l’énorme potentiel du pays.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Coronavirus au Gabon : point journalier du 29 juillet 2020

Gabon Matin vous livre le point journalier du Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus au Gabon...

Covid-19 : quand les chiffres alarment un peu

Il est difficile de ne pas ciller lorsque les autorités sanitaires déclarent qu'une seconde vague de l'épidémie n'est qu'une vue de l'esprit. La première...

Réouverture des espaces clos : s’entourer de tous les garde-fous

La crainte d'une nouvelle flambée épidémique, à la suite de la levée, le 30 juin dernier, des restrictions dans notre pays semble lentement se...

Ossouka Raponda face au soutien de sa communauté ethnique : La République au village

N’en déplaise aux porte-parole autoproclamés des Mpongwè, le Premier ministre n’est pas choisi au sein d’une communauté ethnique. Il est choisi au sein de...

Majorité : vers la révision de la charte ?

Le dialogue fait partie du triptyque du Parti démocratique gabonais (PDG), "Dialogue-Tolérance-Paix". La hiérarchie de cette formation politique y tient absolument, en ce sens...

Covid-19 : Pas de seconde vague de contamination au Gabon

Cumulant encore sa fonction de porte-parole du Comité de pilotage du plan de riposte contre le Covid-19 (Copil) avec celui du ministre de la...

Suivez-nous!

1,338FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Coronavirus au Gabon : point journalier du 29 juillet 2020

Gabon Matin vous livre le point journalier du Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus au Gabon...

Covid-19 : quand les chiffres alarment un peu

Il est difficile de ne pas ciller lorsque les autorités sanitaires déclarent qu'une seconde vague de l'épidémie n'est qu'une vue de l'esprit. La première...

Réouverture des espaces clos : s’entourer de tous les garde-fous

La crainte d'une nouvelle flambée épidémique, à la suite de la levée, le 30 juin dernier, des restrictions dans notre pays semble lentement se...

Ossouka Raponda face au soutien de sa communauté ethnique : La République au village

N’en déplaise aux porte-parole autoproclamés des Mpongwè, le Premier ministre n’est pas choisi au sein d’une communauté ethnique. Il est choisi au sein de...

Majorité : vers la révision de la charte ?

Le dialogue fait partie du triptyque du Parti démocratique gabonais (PDG), "Dialogue-Tolérance-Paix". La hiérarchie de cette formation politique y tient absolument, en ce sens...