La ministre du commerce des Petites et moyennes entreprises, du Tourisme, de l’Artisanat et du Développement des services a répondu à la sollicitation des cafés de Junior Achievement (JA) Gabon, le 27 octobre dernier à Libreville.

Dans la série de ses cafés, Junior Achievement (JA) Gabon a reçu la ministre du Commerce, des Petites et moyennes entreprises, du Tourisme, de l’Artisanat et du Développement des services. Ces rencontres mensuels permettent aux entrepreneurs en herbe d’échanger avec les acteurs du monde de l’entreprenariat. Madeleine Berre est longuement revenue sur les valeurs qu’elle défend pour un entreprenariat professionnel, insistant sur la capitalisation de l’homme. Elle a également décliné sa feuille de route.

«Il est plus que jamais nécessaire que l’administration publique accompagne les opérateurs économiques de toutes tailles et de tous les secteurs», a-t-elle déclaré, insistant sur la mutualisation des compétences et talents pour mieux capitaliser les marchés, tant publics que privés. «Le fait que notre pays ait compté des années durant sur les matières extractives ne doit pas faire oublier qu’il existe d’autres pistes de prospérité liées notamment à l’auto-emploi. La diversification de notre économie, passe aussi par là. Il faut que les entrepreneurs investissent, s’investissent dans les secteurs porteurs, les secteurs qui garantissent la prospérité», a-t-elle dit, revenant sur la campagne d’identification des opérateurs économiques. «C’est une opération qui donnera une lisibilité et une visibilité certaine au domaine des PME. C’est un outil parmi tant d’autres qui permettra d’accompagner les jeunes entreprises aussi», a-t-elle expliqué.

Dans le jeu questions-réponses, elle a rassuré son auditoire de la nécessité de combattre la parafiscalité, non pas pour du «tout gratuit», mais en favorisant le système de guichet unique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here