Le ministre gabonais de l’Intérieur, Pacôme Moubelet Boubeya a invité les électeurs à s’inscrire dans le calme sur les listes électorales dans le cadre de l’opération de révision des listes électorales qui a débuté ce vendredi, annonce un communiqué du ministère de l’Intérieur.

« J’invite donc tous ceux qui sont appelés à fréquenter les bureaux d’enrôlement, à le faire dans le calme et la discipline », a déclaré M. Moubelet Boubeya, avertissant qu’aucun ne groupe, aucune section du peuple, aucun mouvement ne peut empêcher les citoyens à accomplir leur devoir civique.

L’opposition n’a encore donné son accord pour participer à l’opération de la révision de la liste électorale tel que prévu par le code électoral.

Certains leaders de l’opposition ont même demandé à leurs militants de pas ne s’inscrire si leurs préoccupations ne sont pas prises en compte par le gouvernement.

Selon le ministre de l’Intérieur, le gouvernement n’est pas opposé à la mise en œuvre intégrale de la biométrie, mais contraint d’appliquer les dispositions légales en matière de la révision de la liste électorale, notamment les impératifs de temps.

L’opération de révision de la liste électorale se tient chaque année. Elle concerne les gabonais ayant atteint l’âge de 18 ans et les personnes désirant de changer le lieu de vote.

L’enrôlement qui s’achève le 13 décembre prochain se déroule sur l’ensemble du territoire national avec l’appui de la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP), l’organe chargé de l’organisation et de la supervision des élections au Gabon.

La fiabilité de la liste électorale est souvent à l’origine de la contestation des résultats lors des élections, indique-t-on.

En 2016, le Gabon organisera une élection présidentielle et des élections législatives.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here