Syrie: des ONG accusent les rebelles d’utiliser des boucliers humains

Des groupes de la rébellion syrienne accusés d’utiliser des civils de confession alaouite et des soldats du régime syrien comme boucliers humains. Selon plusieurs sources, dont une vidéo mise en ligne par les rebelles sur internet, les détenus ont été placés dans des cages en fer sur des places publiques situées dans la région de la Ghouta, non loin de Damas. Objectifs des groupes rebelles : empêcher le régime syrien de bombarder la région, une pratique jugée injustifiable par les organisations de défense des droits de l’homme.

Ce sont des images mises en ligne par un site proche de la rébellion syrienne. On y voit des détenus transportés dans des cages en fer à l’arrière d’un camion. Ces hommes et ces femmes sont des soldats syriens et des civils accusés d’être proches du régime. Sur la vidéo, les rebelles affirment vouloir utiliser ces détenus comme bouclier humain pour empêcher les bombardements aveugles du régime syrien. Or, aux yeux de l’ONG Human Rights Watch, rien ne peut justifier une telle pratique.

« Ces détenus sont en train d’être utilisés comme des otages, donc même s’ils ne sont pas utilisés comme boucliers pour protéger des cibles militaires spécifiques, même si c’est pour protéger d’autres civils, le droit international considère cela comme un crime de guerre, rappelle Nadim Houry directeur adjoint Afrique et Moyen-Orient de l’ONG. La deuxième violation est par rapport à l’humiliation et le traitement qui dégradent la dignité humaine en montrant ces détenus dans des cages et en les faisant parader d’une manière qui viole la dignité humaine. Les lois de la guerre sont catégoriques là dessus. »

Selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme, les rebelles qui ont décidé d’utiliser ces boucliers humains appartiennent au groupe Jaïch al-Islam, considéré comme la faction la plus importante de la rébellion dans le secteur de la Ghouta orientale. Cette région est située à l’est de Damas et fait l’objet de bombardements particulièrement meurtriers de la part du régime syrien. Vendredi dernier, au moins 70 personnes ont été tuées dans une attaque aérienne sur un marché de Douma.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Mort de George Floyd: plusieurs États américains en appellent à la Garde nationale

Après la mort de George Floyd, la colère de la communauté noire s'étend à tous les États-Unis. Des rassemblements parfois émaillés de violences ont...

Opep : la réduction de la production pétrolière examinée par le conseil des gouverneurs

Le conseil des gouverneurs de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) était en conclave, jeudi 28 mai, à la faveur d'une visioconférence. La...

Coronavirus en France: 57 morts à l’hôpital en 24h, la baisse se poursuit en réanimation

C'est une tendance depuis maintenant plusieurs semaines, le nombre de réanimations, facteur essentiel du déconfinement, reste en baisse. Si ce week-end marque la fin...

Hydroxychloroquine : l’étude du Lancet sous le feu des critiques de scientifiques

Des dizaines de scientifiques ont publié ce jeudi une lettre ouverte exprimant leurs "inquiétudes" sur les méthodes de la vaste étude parue en fin...

Coronavirus en France: 61 morts à l’hôpital en 24h, la baisse en réanimation continue

149.668 cas de Covid-19 ont été confirmés en France à ce jour. Alors que la France amorce la deuxième phase du déconfinement, l'épidémie de coronavirus...

Mort de George Floyd : 500 soldats déployés à Minneapolis, le couvre-feu instauré

ÉMEUTES - A été officialisé le déploiement ce vendredi de 500 hommes de la garde nationale américaine à Minneapolis. Alors qu'un couvre-feu a été...

Suivez-nous!

1,335FansLike
125FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Baisse du nombre de cas positifs les weekend: les explications du Copil

En médaillon, le Docteur Guy Patrick Obiang Ndong, vice-président du Comité de pilotage du Plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus...

Pétrole : Le premier trimestre de Total Gabon plombé par le Covid-19

La filiale locale du géant des services pétroliers français, Total, accuse au premier trimestre de l’année en cours un résultat net de 8 millions...

PIP 2015/Prime Covid-19 : Les Affaires sociales veulent leur part

Le Syndicat national des travailleurs du secteur social (Synatrass) est monté au créneau le 30 mai pour réclamer au Premier ministre de réparer les...

Crowd1 & Coffre 2 Lux : Les mises en gardes du gouvernement

Interpellé dans l’article «Alerte à l’escroquerie : «Coffre 2 Lux» est au Gabon, «Crowd1» arrive» (lire «Alerte à l’escroquerie : Coffre 2 Lux est...

Sogatra : Les agents déflatés toujours à la diète

Abandonnés à eux-mêmes depuis près d’un an et confrontés à des situations difficiles, le Collectif des agents déflatés de la Société gabonaise de transport...