Volleyball : Cameroun # Gabon en Image

La 2ème édition de la Coupe d’Afrique des clubs champions masculins de volley-ball de la zone 4, prévue pour disputer du 11 au 15 novembre prochain, à Libreville, a été annulée, en raison de la défection pour des raisons financières des équipes de la République démocratique du Congo (RDC) et du Congo Brazzaville, a annoncé jeudi, un membre influent du Comité national olympique gabonais (CNOG) et président de la zone 4 de la Confédération africaine de volley-ball (CAV).

Selon la source, trois équipes de la RDC et deux du Congo Brazzaville, dont la formation de la Direction générale de la sécurité présidentielle (DGSP), détentrice de la 1ère édition, devaient être en compétition avec Maurel et Prom de Port-Gentil du Gabon.

« On devait recevoir quatre équipes de l’extérieur. Les premières équipes devaient arriver à Libreville, le mercredi 11 novembre. On avait calé les hôtels et c’est mardi 10 novembre dernier qu’on devait payer les factures dues aux hôtels. Heureusement qu’on avait réservé mais qu’on n’avait pas encore payé. Cependant, nous sommes obligés de rembourser les billets d’avion de l’équipe de Maurel et Prom qui était déjà à Libreville », a regretté la source.

Tourbillon-Gabon volley-ball O’mbilanziami (TGV-OM), champion du Gabon en titre a été la première formation à déclarer forfait à cette compétition pour des raisons financières.

Maurel et Prom, vice-champion du Gabon cette année 2015, disposant des moyens financiers qui a été copté pour remplacer r TGV-OM au pied levé, indique-t-on.

L’édition inaugurale de cette compétition s’était déroulée du 4 au 7 décembre 2014 à Libreville. Elle avait vu la formation de la Direction générale de la sécurité présidentielle (DGSP) du Congo-Brazzaville disposer d’Espoir volley-ball de RD Congo en finale, 3 sets à 0.

Le vice-président de la zone 4, le Congolais, Vincent Mopita, avait pesé de tout son poids pour la mise en place de cette compétition. Il avait rencontré le soutien du président de cette zone 4, le Gabonais Frédéric Ndounda.

Cette compétition est née de la volonté de ces deux dirigeants sportifs, de sortir le volley-ball masculin de la zone 4 de sa léthargie en matière de compétition.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here