Le secrétaire exécutif de l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN), Pr Lee White a édifié lundi, à Libreville, les sénateurs sur l’importance et les enjeux des parcs nationaux.

Selon M. Lee White, cette rencontre avec la haute chambre du parlement a consisté à présenter les parcs nationaux et les missions assignées à l’ANPN, l’organe en charge de la gestion des parcs nationaux.

La présentation s’est faite à travers la projection d’un film très explicite sur les parcs nationaux.

M. Lee White a également abordé les questions liées au braconnage qui ne cesse de prendre de l’ampleur dans ces espaces entièrement protégés depuis 2002.

La problématique de la gestion efficiente et durable des écosystèmes forestiers au Gabon a aussi été évoquée, notamment l’exploitation illégale des minerais précieux (l’or), l’extension menaçante de la pêche et le conflit homme-faune dans les parcs nationaux.

L’ANPN est chargée de mettre en œuvre la politique du gouvernement en matière de conservation et de la valorisation des ressources dans les parcs nationaux. Son objectif globale est d’assurer à long terme la protection, la gestion et la valorisation des parcs nationaux du Gabon, y compris leurs zones tampons et périphériques.

En 2012, le Gabon a décidé de consacrer près de 11% de son territoire, matérialisé par la création de 13 parcs nationaux afin de préserver la biodiversité du pays et de l’humanité, rappelle-t-on.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here