Le Kényan Luke Kibet, champion du monde de marathon en 2007, a remporté dimanche le marathon du Gabon. Chez les femmes, c’est l’Éthiopienne Askale Alemayehu qui s’est imposée.

Le Kényan Luke Kibet, âgé de 32 ans, a dominé ses adversaires malgré des douleurs à l’estomac durant la nuit précédente, et a su gérer ses efforts pour conserver la première place pendant près de 20 kilomètres, en solitaire, jusqu’à l’arrivée (2h 20’18’’). Il a devancé son compatriote Peter Kurui et le Tanzanien Ezekiel Ngimba. Chez les femmes, l’Éthiopienne Askale Alemayehu a remporté l’épreuve.

Samedi, la compétition avait démarré par la course de La Gabonaise, réservée aux femmes. A l’initiative de l’épreuve, la première dame du Gabon, Sylvia Bongo Odimba, qui a rassemblé plus de 4 000 participantes avec pour objectif de sensibiliser à la lutte contre les cancers féminins. La triple championne olympique Marie-José Pérec et la sprinteuse gabonaise Paulette Ruddy Zang-Milama ont participé à ce rendez-vous très attendu, accompagnant les premières dames de la République de Guinée, Djéné Kaba Condé et de la République démocratique du Congo Marie-Olive Lembe Kabila.

Audrey Nynze, une jeune Gabonaise de 24 ans, a remporté l’épreuve pour la troisième fois consécutive. « C’est le travail qui paye, a-t-elle déclaré à l’arrivée. Je me lance des défis en restant toujours positive. Je savais que l’entraînement que j’ai fourni me servirait pour gagner une nouvelle fois. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here