Un taxi dans la ville d'Oyem, province du Woleu-Ntem

Le président de la Commission électorale nationale autonome et permanente (Cénap), René Aboghe Ella a ouvert, lundi à Libreville, les travaux du séminaire électoral de formation et d’information à l’intention des commissaires pour l’élection législative partielle dans le 3e siège du département du Woleu (Oyem, nord), a constaté un journaliste de l’AGP.

« La sensibilité des questions électorales nous oblige toujours à préparer l’étape de l’installation de ceux qui seront chargés d’administrer les opérations électorales par une sensibilisation », a déclaré M. Aboghe Ella.

Occasion pour ceux qui auront la charge de la gestion pratique des opérations électorales sur le terrain de revisiter les différentes phases, tâches et les responsabilités qui reviennent aux uns et aux autres, dans l’administration du processus électoral.

Le président la Cénap a exhorté les commissaires à s’impliquer pleinement dans cet exercice, afin que le scrutin se déroule conformément à la loi et à la demande transparente des acteurs politiques engagés dans cette joute électorale.

La tenue, le 23 janvier 2016, de l’élection d’un député à l’Assemblée nationale, au compte du 3e siège du département du Woleu, province du Woleu-Ntem, fait suite à la vacance constatée par la décision de la Cour constitutionnelle, le 7 juillet 2015, après la démission du PDG de l’ancien Premier ministre, Raymond Ndong Sima.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here