Le Gabon et la Chine ont signé, mardi à Libreville, un accord sur l’exemption réciproque des visas pour les titulaires de passeports diplomatiques ou de service, a rapporté un journaliste de l’AGP.

L’accord signé par le ministre d’Etat, en charge des Affaires étrangères, Emmanuel Issoze Ngondet et l’ambassadeur de Chine au Gabon, Sun Jiwen, dispose dans son article 1er que : « les ressortissants de la République gabonaise, détenteurs de passeports diplomatiques ou de service, valides délivrés par la République gabonaise et les ressortissants de la République populaire de Chine, détenteurs de passeports diplomatiques ou de service, y compris passeport pour affaires publiques valides délivrés par la République populaire de Chine peuvent entrer sur le territoire de l’autre Etat, en sortir ou y transiter sans visa, pour une durée ne dépassant pas trente (30) jours à compter de la date d’entrée ».

Sont également dispensés de visas par cet accord pendant l’exercice de leurs fonctions, les personnels des missions diplomatiques ou consulaires, détenteurs de passeports diplomatiques ou de service valides d’un Etat contractant, accrédités auprès de l’autre Etat contractant, ainsi que les membres de leurs familles détenteurs de passeports diplomatiques ou de service.

Par ailleurs, l’accord signé n’affecte pas le droit de chacun des deux Etats contractant, de refuser l’entrée ou de mettre fin au séjour sur son territoire, de ressortissants de l’autre Etat contractant, jugés indésirables ou inacceptables, et ce sans besoin de justification.

Cet accord est conclu pour une durée illimitée. Il s’inscrit dans la volonté des deux pays de développer davantage leurs relations d’amitié et de faciliter la circulation des ressortissants des deux pays, conformément au principe d’égalité et de réciprocité.

Le Gabon a signé des accords similaires avec l’Allemagne et de la Turquie pour l’exemption des visas sur les passeports diplomatiques. Ensuite, le Bénin, le Brésil, la Corée du Sud, Djibouti, la France, la Guinée Conakry, le Sénégal, le Burkina Faso, la Côte d’ivoire, le Cuba, l’Egypte, l’Israël, le Mali et la Russie pour les passeports diplomatiques et les passeports de service. Puis, l’Afrique du Sud, le Maroc et l’île Maurice pour les passeports diplomatique, de service et ordinaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here